29/08/2018 16:44
Les députés iraniens ont signifié mardi 28 août leur profonde insatisfaction à Hassan Rohani face aux difficultés économiques et sociales, malgré les tentatives d'explications du président, convoqué de manière inédite devant le Parlement.

>>L'Iran signe un accord sur son rôle en Syrie pour l'après-guerre
>>Iran: le Parlement vote le limogeage du ministre de l’Économie
>>L'Iran n'hésitera pas à riposter si Israël et les États-Unis l'attaquent, déclare Téhéran

 

Le président iranien lors de son audition au Parlement à Téhéran, le 28 août.
Photo: AFP/VNA/CVN

Il s'agissait de la première convocation de M. Rohani devant les députés pour s'expliquer, dans un contexte rendu encore plus électrique par le retrait des états-Unis de l'accord nucléaire et le rétablissement de sanctions.

Cette audition, qui a duré près de deux heures, fait également suite au limogeage, après un vote de défiance du Parlement, des ministres du Travail - le 8 août - et de l'Économie, dimanche 26 août.

Malgré les tentatives d'explications du président, interrogé notamment sur le chômage tenace, l'inflation et l'effondrement de la monnaie, les élus ont exprimé leur profonde insatisfaction sur quatre des cinq dossiers soumis à un vote. Selon les règles du Parlement, ces dossiers seront désormais soumis à la justice pour avis.

M. Rohani s'est retrouvé dans une situation délicate, tentant de reconnaître les problèmes auxquels sont confrontés les Iraniens, sans pour autant admettre l'existence d'une véritable crise.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.