21/04/2019 15:19
>>Inondations en Iran: ordre d'évacuation de plus de 60.000 personnes
>>Iran: 70 personnes tuées lors des récentes inondations

Quelques 10 millions de personnes sont affectées par les inondations dévastatrices qui sévissent dans trois quarts des provinces iraniennes, dont 2 millions sont gravement touchées, 500.000 déplacées, et la moitié sont des enfants, a déploré l’UNICEF vendredi 19 avril. Les besoins des enfants iraniens touchés par les inondations s'aggravent de jour en jour et ''il est urgent d'accroître l’approvisionnement'', a averti l’UNICEF dans un communiqué. Selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance, plus de 1.000 installations sanitaires et 1.000 écoles ont été détruites ou gravement endommagées, forçant 100.000 enfants à ne pas aller à l'école et privant des milliers d'enfants de soins de santé essentiels. L’UNICEF a fait parvenir des équipements pour maintenir la chaîne du froid qui devrait aider à rétablir les services de vaccination essentiels pour les enfants des provinces touchées et pour prévenir la propagation des maladies. Quelques 200 porte-vaccins et 100 boîtes froides sont arrivés dans le pays jeudi 18 avril et quatre-vingts réfrigérateurs à vaccins ont également été expédiés. Pour fournir une aide d'urgence aux enfants touchés par les inondations en Iran, l'UNICEF a lancé un appel de 9,8 millions de dollars. À ce jour, l'UNICEF est confronté à un déficit de financement de 8 millions de dollars. Des fournitures supplémentaires pour la santé, l'éducation, l'eau, l'assainissement et l'hygiène des enfants seront achetées une fois que le financement sera assuré.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.