31/07/2018 19:42

>>Rohani juge que la résistance est la meilleure réponse à la politique des États-Unis
>>L'Iran a "de nombreuses options" face aux sanctions pétrolières des États-Unis

La monnaie nationale iranienne, le rial, a encore dévissé mardi 31 juillet face au dollar, perdant 18% de sa valeur en deux jours, avant la réimposition, le 6 août, des sanctions américaines contre l'Iran. Depuis le début de l'année, le rial a perdu près des deux tiers de sa valeur. Mardi 31 juillet, il fallait 119.000 rials pour obtenir un dollar américain sur le marché parallèle, soit une baisse de 18% de la devise par rapport à dimanche 29 juillet où un dollar s'échangeait contre 100.000 rials. Le 1er janvier 2018, il suffisait de 42.900 rials pour obtenir un dollar. Dans ce contexte de crise monétaire aiguë, le président iranien Hassan Rohani a remplacé la semaine dernière le gouverneur de la Banque centrale iranienne, Valiollah Seif, par Abdolnasser Hemati. La Banque a promis de nouvelles mesures "dans les jours qui viennent" pour contrer cette chute.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.