31/07/2018 19:42

>>Rohani juge que la résistance est la meilleure réponse à la politique des États-Unis
>>L'Iran a "de nombreuses options" face aux sanctions pétrolières des États-Unis

La monnaie nationale iranienne, le rial, a encore dévissé mardi 31 juillet face au dollar, perdant 18% de sa valeur en deux jours, avant la réimposition, le 6 août, des sanctions américaines contre l'Iran. Depuis le début de l'année, le rial a perdu près des deux tiers de sa valeur. Mardi 31 juillet, il fallait 119.000 rials pour obtenir un dollar américain sur le marché parallèle, soit une baisse de 18% de la devise par rapport à dimanche 29 juillet où un dollar s'échangeait contre 100.000 rials. Le 1er janvier 2018, il suffisait de 42.900 rials pour obtenir un dollar. Dans ce contexte de crise monétaire aiguë, le président iranien Hassan Rohani a remplacé la semaine dernière le gouverneur de la Banque centrale iranienne, Valiollah Seif, par Abdolnasser Hemati. La Banque a promis de nouvelles mesures "dans les jours qui viennent" pour contrer cette chute.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?