27/08/2018 09:01
Le Parlement iranien a voté dimanche 26 août en faveur du limogeage du ministre de l’Économie et des Finances, Massoud Karbassian.
>>Derrière les sanctions, le flou demeure sur la stratégie américaine face à l'Iran
>>L'Iran tente de convaincre les producteurs non-membres de coopérer avec l'OPEP pour garantir la stabilité du marché

Le ministre de l'Économie, Massoud Karbassian (gauche), au côté du président Hassan Rohani (centre). Photo: AFP/VNA/CVN

Lors d’un vote de confiance retransmis à la radio, le ministre de l’Économie et des Finances, Massoud Karbassian, a été désavoué par 137 parlementaires contre 121, et deux abstentions. Il devient le deuxième ministre limogé depuis le début du mois sur vote du Parlement, après celui du Travail, Ali Rabiie, le 8 août.

L’Iran lutte depuis des années contre des taux d’inflation et de chômage élevés, malgré une légère amélioration après l’accord sur le nucléaire signé en 2015 avec les grandes puissances, qui a permis la levée des sanctions internationales et l’arrivée de nombreux investisseurs étrangers.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.