31/01/2020 15:04
Les États-Unis attendent le feu vert du gouvernement irakien pour déployer des systèmes antimissiles Patriot sur les bases utilisées par l'armée américaine en Irak, a indiqué jeudi 30 janvier le chef du Pentagone, Mark Esper.
Les systèmes antimissiles Patriot. Photo : militarytimes/VNA/CVN


Washington souhaite mieux protéger ces bases en y déployant notamment des systèmes de défense antiaérienne Patriot, qui sont composés de radars ultra-performants et de missiles d'interception capables de détruire un missile balistique en plein vol.

Questionné jeudi 30 janvier au cours d'une conférence de presse sur le retard pris dans le déploiement de ces systèmes, le ministre américain de la Défense a expliqué que le gouvernement irakien, qui apparaît divisé sur le maintien de forces américaines dans le pays, ne lui avait pas encore donné son feu vert.

"Nous avons besoin de la permission des Irakiens, c'est un des problèmes", a-t-il déclaré.

En outre, le déploiement de missiles Patriot implique le déplacement d'un nombre important de soldats pour assurer son fonctionnement, a souligné le chef d'état-major américain, le général Mark Milley.

"Il faut donc réfléchir à la façon de le faire, et c'est ce que nous faisons en ce moment", a-t-il ajouté. Le 5 janvier, le Parlement irakien a voté en faveur du départ des troupes étrangères, une manière de cibler les forces américaines sur son sol. Depuis cette date, les opérations de la coalition internationale sont suspendues.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.