17/02/2019 15:47
>>Irak: l'ONU évoque une baisse de violence jamais enregistrée depuis six ans
>>Irak: neuf personnes tuées par des hommes armés à Al Anbar

Quatre militants de l'État islamique ont été tués samedi 16 février lors d'un raid aérien dans la province de Diyala, dans l'Est de l'Irak, a annoncé un responsable de la sécurité de la province. Sur la base des renseignements, des hélicoptères de combat irakiens ont pilonné une cachette de l'État islamique près de la ville d'Abou Saida, à environ 95 km au nord-est de la capitale irakienne, Bagdad, tuant quatre des militants extrémistes, a précisé Alaa al-Saadi, du commandement des opérations de Diyala. Le bombardement a eu lieu alors que les forces de sécurité irakiennes menaient une opération de recherche pour retrouver le reste des membres de l'État islamique dans la zone agricole de Hawdh al-Waqf, un groupe de villages proches de la rivière Diyala, a déclaré M. Al-Saadi. La situation en matière de sécurité en Irak s'est considérablement améliorée depuis que les forces de sécurité irakiennes ont complètement vaincu les militants extrémistes de l'État islamique à travers le pays fin 2017. Cependant, des groupes de militants extrémistes et des activistes isolés se sont fondus ou se sont regroupés dans des zones urbaines et accidentées, attaquant les forces de sécurité et les civils.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.