12/05/2021 16:00
>>Irak : l'État islamique fait exploser deux puits de pétrole et tue deux membres de la sécurité
>>Deux roquettes s'abattent sur l'aéroport international de Bagdad 

L'envoyée de l'ONU pour l'Irak, Jeanine Hennis-Plasschaert, a souligné mardi 11 mai qu'il était capital que les élections prévues pour octobre 2021 en Irak soient des élections crédibles. "C'est une étape cruciale, et la transparence et l'état de droit doivent prévaloir. Un processus électoral fiable, avec une participation libre et de grande envergure, permettra d'orienter l'Irak vers l'avenir sûr et prospère que les Irakiens méritent", a-t-elle déclaré au Conseil de sécurité au cours d'un briefing. Le meilleur moyen de faire entendre sa voix et d'exprimer son choix est désormais de se rendre aux urnes. Cet exercice démocratique essentiel exige que chaque électeur, candidat, journaliste, et activiste joue son rôle. Boycotter les élections et rester en dehors du processus électoral est une décision risquée qui pourrait coûter très cher, a-t-elle averti. Toutes les lois nécessaires à l'organisation des élections ont désormais été adoptées, y compris la loi sur la Cour suprême fédérale. L'ONU continue à apporter un soutien technique à la Haute commission électorale irakienne, et reste déterminée à aider l'Irak à organiser ces élections, a déclaré Mme Hennis-Plasschaert, qui est à la fois représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies et directrice de la Mission d'assistance des Nations unies pour l'Irak (MANUI).

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.