25/11/2016 18:28
Les forces irakiennes resserrent l'étau à Mossoul sur le groupe État islamique (EI), désormais quasiment encerclé mais qui continue de frapper loin de la ligne de front, à l'image d'un attentat antichiite qui a fait des dizaines de morts au sud de Bagdad.

>>Les forces irakiennes coupent Mossoul de la Syrie
 

Les forces spéciales irakiennes, le 24 novembre dans un quartier du nord-est de Mossoul. Photo : AFP/VNA/CVN


Un camion piégé contenant 500 litres de nitrate d'ammonium a explosé jeudi 24 novembre dans une station-service remplie de cars revenant d'une importante fête religieuse dans la ville sainte chiite de Kerbala (sud-ouest), a-t-on appris auprès des services de sécurité.

"Au moins 70 personnes ont été tuées", a déclaré Falah al-Radhi, chef de la sécurité du conseil provincial de Babylone, où a eu lieu l'attentat. Moins de 10 Irakiens figurent parmi les morts, tous les autres étant des Iraniens, a-t-il précisé.

L'attaque s'est produite dans le village de Chomali, à 120 km de la capitale irakienne et à 80 km de Kerbala.

L'EI affirme qu'un kamikaze "a fait exploser son véhicule au c
œur du groupe (de pèlerins), faisant plus de 200 morts et blessés, dont des Iraniens", dans un communiqué cité par le centre américain de surveillance des sites jihadistes SITE.

"Il y a des corps complètement calcinés sur les lieux", a décrit Falah al-Radhi.

Entre 17 et 20 millions de musulmans chiites, dont 3 millions d'Iraniens, avaient afflué lundi à Kerbala, à 80 km au sud de Bagdad, pour commémorer l'Arbaïn, la fin des 40 jours de deuil pour la mort de l'imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet assassiné en 680.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghasemi, a condamné une "attaque brutale et inhumaine", a rapporté l'agence Irna.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.