25/03/2019 17:43
Le marché de l'édition vient de connaître un important essor avec le lancement des technologies de publication électronique, permettant aux auteurs de concevoir, d’éditer et de publier de nouvelles œuvres par leurs propres moyens.

>>L'usage du livre numérique progresse légèrement
>>Débuts mitigés pour le marché du livre numérique
 

De nombreuses personnes découvrent les fonctionnalités d'iPub - la première plate-forme technologique de publication électronique au Vietnam.
Photo: BTC/CVN


La société Live (Alpha Books) a lancé la plate-forme iPub pour prendre en charge et connecter la publication électronique (sur les applications Web, Android, iOS).

S’il y avait déjà au Vietnam des applications pour la lecture des publications électroniques telles que Waka, Sachweb..., iPub se  distingue en étant la première plateforme de publication électronique permettant aux auteurs de concevoir, d’éditer et de diffuser leurs propres œuvres, le tout en 72 heures. Si l'auteur publie simultanément un livre papier, il suivra le processus précédent, qui prend environ trois mois.

Toucher plus de lecteurs

Nguyên Canh Binh - cofondateur d’iPub - a affirmé que cette plate-forme raccourcirait le processus de publication, entraînerait une transparence dans  les coûts et bénéfices de l'auteur et augmenterait l’accès des œuvres aux lecteurs. Grâce à ce portail, l'auteur peut en effet accéder directement aux lecteurs, gérer les coûts réels, revenus et bénéfices de chaque livre.

Sur la plate-forme iPub, les auteurs peuvent aussi solliciter des fonds aupès de la communauté ou publier simultanément livres électroniques et livres papier.

Dans un premier temps, iPub laissera les auteurs libres d'utiliser la plate-forme. Différentes fonctionnalités gèreront automatiquement la conception de la couverture et la mise en page. La plate-forme prendra également en charge les auteurs, le marketing,  les relations publiques et la distribution des livres. Avant que le produit ne soit placé sur la plate-forme, la société Live évaluera le manuscrit pour écarter les œuvres contraires à la loi.

Expliquant plus en détail l’idée de créer iPub, M. Binh a déclaré que, selon les estimations, seuls 20% des manuscrits envoyés aux fabricants de livres sont publiés. "Le reste n'atteint pas les lecteurs ce qui constitue un énorme gaspillage en termes de temps et de connaissances", a-t-il estimé. De plus, selon lui, si de jeunes écrivains apparaissent de plus en plus avec le développement rapide de l’Internet et des réseaux sociaux, la plupart restent à l’écart du monde de l’édition. L'auteur doit attendre longtemps et ne sait pas si son ouvrage sera imprimé ou non. Lors de la publication de livres papier, il est difficile de connaître le nombre de tirages, les ventes et les réactions des lecteurs. Cette plate-forme apporte également beaucoup de confort aux lecteurs.

Avec les téléphones intelligents, les tablettes, les ordinateurs ou les appareils de lecture spécialisés, l’achet et la consultation de livres devient aisé. Dông Phuoc Vinh,  directeur de la société des livres électroniques Ybook, a indiqué que la publication électronique devient inévitable. Des fonctionnalités telles que  recherche, notes,  signets, recherche rapide, archivage ... de l'édition électronique offrent aux lecteurs la commodité que ne possèdent pas les livres papier.


Minh Thu/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.