26/12/2018 12:45
Hanoï continue d'arriver en tête dans l'attraction des investissements directs étrangers (IDE) avec plus de 7,5 milliards de dollars enregistrés depuis le début de 2018, soit 2,18 fois plus que l'année précédente.

>>Hanoï attire 6,5 milliards de dollars d’IDE en onze mois
>>Hanoï au premier rang national en termes d’IDE
>>Hanoi cherche à attirer davantage d'investissement direct étranger

En 2018, Hanoï a délivré la licence d'investissement à 616 nouveaux projets d'IDE, d'un capital total de 5,03 milliards de dollars. 
Photo: Pham Kiên/VNA/CVN


Le directeur adjoint du Service municipal du plan et de l’investissement, Trân Ngoc Nam, a donné ces informations lors d'une réunion de presse périodique du Comité du Parti de Hanoï, le 25 décembre. Selon lui, la capitale a déployé un certain nombre de mesures pour améliorer l'environnement des investissements et créer des conditions favorables aux investisseurs et aux entreprises à mettre en œuvre des projets.

En particulier, la ville a approuvé la simplification de 61 procédures administratives et poursuivi l’enregistrement en ligne des entreprises en veillant à ce que les procédures administratives nécessaires soient terminées dans un délai de trois jours.

Le Japon est le principal investisseur étranger à Hanoï avec environ 10,6 milliards de dollars, suivi de Singapour avec 6,9 milliards de dollars et de la République de Corée avec 5,5 milliards de dollars, a indiqué Trân Ngoc Nam.

Le secteur le plus attrayant pour les investisseurs étrangers est l'immobilier, qui a absorbé 34,8% du total des IDE, suivi de la transformation et de la fabrication (24,4%), de l'information et de la communication (8,72%) et de la construction (6,29%).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.