24/02/2020 22:08
Les activités visant à attirer des capitaux d'investissement étrangers en 2020 se déroulent dans le contexte de vague mondiale d'investissement qui continue de se déplacer et de se restructurer en raison des effets néfastes de l'épidémie de COVID-19.
>>Le Vietnam investit plus de 458 millions de dollars à l’étranger en 11 mois
>>Les investissements étrangers affluent dans l'éducation
>>Le Vietnam reste une destination des flux d’investissement étranger

En janvier, l'attraction des investissements étrangers a connu de bons signes.
Photo : Anh Tuân/VNA/CVN

Dans la situation de l'épidémie de COVID-19, l'exigence est de persévérer dans l'objectif de croissance, tout en continuant d'accélérer la réforme et d'améliorer l'environnement des affaires afin que le Vietnam demeure une adresse attrayante pour les capitaux internationaux.

En janvier, l'attraction des investissements étrangers a connu de bons signes, le total du capital nouvellement enregistré, l'augmentation de capital ajusté et la contribution en capital pour acheter des actions d'investisseurs étrangers ayant atteint 5,33 milliards d'USD, +179,5% par rapport à la même période de 2019. Les décaissements ont quant à eux atteint 1,6 milliard d'USD, +3,2%.

Selon le chef du Département des investissements étrangers du ministère du Plan et des Investissements, Dô Nhât Hoàng, malgré l'épidémie de COVID-19, les investisseurs étrangers accordent toujours une grande attention au Vietnam. En particulier, une grande entreprise américaine envisage la possibilité d'y enregistrer de nouveaux projets, avec un fonds de plusieurs milliards de dollars. En outre, des entreprises d'un certain nombre d'autres pays veulent également venir au Vietnam pour sonder les secteurs de l'électricité et des infrastructures.

L’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) a annoncé que 122 entreprises japonaises avaient décidé de délocaliser leurs activités de production actuellement en Chine et plus de 42% d'entre elles ont indiqué le Vietnam comme première destination. Cela montre que les activités d'étude de marché et de recherche d'opportunités d'investissement au Vietnam ne sont pas interrompues.

Partageant ce signal positif, le chef du Département des statistiques, Nguyên Bich Lam, a prédit que le COVID-19 pourrait accélérer le processus de délocalisation des usines  d'investisseurs étrangers de la Chine vers d'autres pays, dont le Vietnam pour limiter les risques et profiter de bas coûts de production.

Accroître la compétitivité

Si l'épidémie se termine au premier trimestre, le total des investissements étrangers serait de 38,6 milliards d'USD. Photo : VNA/CVN

Parallèlement aux résultats de l'attraction des investissements depuis le début de l'année, le ministère du Plan et de l'Investissement a présenté des scénarios pour attirer les investissements étrangers en 2020 dans le contexte d'épidémie de COVID-19. Plus précisément, si l'épidémie se termine au premier trimestre, le total des investissements étrangers serait de 38,6 milliards d'USD. Si c'est à la fin du deuxième trimestre, ce chiffre serait de 38,2 milliards d'USD. Ces deux prévisions sont plus élevées que les résultats de 38 milliards d'USD en 2019 et approximativement à l'objectif initial de 39,6 milliards d'USD (fixé avant l'épidémie).

À cet égard, le ministre du Plan et de l'Investissement, Nguyên Chi Dung, a affirmé que le Vietnam s'est engagé à créer les conditions les plus favorables aux investisseurs. Le Vietnam continue d’œuvrer à l'amélioration de son environnement d'investissement et des affaires afin d'accroître sa compétitivité.

Localité en tête du pays pendant deux ans consécutifs (2018 et 2019) sur l’attirance de investissements étrangers, Hanoï continue d'améliorer son environnement d'investissement, sa réforme administrative, la promotion de l'investissement dans le commerce et le tourisme...

Selon le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, la capitale a toujours comme point de vue d'accompagner les investisseurs étrangers sur la base de l'écoute des opinions pour lever les obstacles, d'explorer les besoins et d'appeler à l'investissement dans des domaines adaptés aux potentiels et aux caractéristiques de la capitale.

En particulier, Hanoï se concentre sur l'attraction d'investissements dans des projets de haute technologie, respectueux de l'environnement, économes  en énergie... ainsi que sur la bonne utilisation des opportunités de la Révolution industrielle 4.0.

L'objectif est de se concentrer sur les produits à haute valeur ajoutée, de promouvoir la main-d'œuvre de haute qualité et  d'accélérer la modernisation de la capitale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : Comment s’en sortent-ils les touristes à Hôi An? Étrange spectacle que celui que nous livre la ville de Hôi An ces jours-ci… D’ordinaire archibondée, effervescente, elle est devenue un véritable théâtre d’ombres, peuplé d’autochtones en distanciation sociale, mais aussi de touristes "piégés" par les circonstances.