11/09/2018 17:04
Pour la nouvelle année scolaire 2018-2019, la province de Ninh Binh (Nord) a décidé d'investir dans la construction, la restauration des classes et des établissements d'utilité publique des écoles sur l'ensemble de la localité.
>>Le chef de l’État à la cérémonie d’inauguration des lycées à Ninh Binh
>>Toilettes publiques… un secteur innovant!

Mise en chantier des salles de classes du collège de Dông Giao, Ninh Binh (Nord). Photo: Hai Yên/VNA/CVN

En ce qui concerne la restauration et la construction de nouveaux ouvrages au service des enseignements pour l’année 2018-2019, le Secteur local de l'éducation et de la formation a donné des directives aux écoles pour améliorer les infrastructures, consistant principalement en la réparation de classes vétustes et l'équipement de nouveaux dispositifs.

Selon les statistiques du Service de l'éducation et de la formation de Ninh Binh, la province recense actuellement 7.485 classes dont 235 ont été abandonnées. Ainsi, pour créer de bonnes conditions en faveur des écoliers, les autorités ont investi près de 186 milliards de dôngs pour la restauration et l'édification de 487 nouvelles classes et 130 salles de multifonction. 

S’agissant de la construction des classes pour les élèves des ethnies minoritaires et des enfants vivants dans les régions lointaines et reculées, la province a réservé  17 milliards de dôngs pour 4 écoles primaires et 17 milliards de dôngs pour du matériel d'enseignement dans les écoles.

En particulier, ledit service recommande à la province d'attirer des investissements dans les enseignements et la recherche scientifique ainsi que d'établir des écoles privées  haute gamme ayant pour but de porter la qualité de l'éducation et de la formation locale à une nouvelle hauteur.

Restaurer et construire des toilettes

Les élèves utilisent le robinet dans la toilette publique de l'école primaire Lê Hông Phong, Ninh Binh (Nord). Photo: VNA/CVN

La ville de Ninh Binh compte à présent 44 écoles dont 41 publiques et 3 privées, gérées par le Bureau municipal de l'éducation et de la formation. Pourtant, les toilettes de ces écoles laissent à désirer. Le nombre et la qualité des lieux d'aisances ne satisfait pas à la demande ni au besoin des élèves. Les toilettes sont étroites et ne répondent souvent pas aux règles d’hygiène requises.

Au collège Dinh Tiên Hoàng, plus de 800 collégiens doivent utiliser des toilettes étriquées. En effet, celles-ci ont été construites il y a dix ans, dans un contexte différent où la capacité d’accueil d’élèves était de 300 à 400 élèves. Avec le temps, le nombre d’écoliers a augmenté de manière conséquente tandis que la superficie des toilettes, elle, reste inchangée. Ainsi, les latrines de ce collège sont constamment en surcharge.

"À l'école, nous devons utiliser des toilettes archaïques. Les robinets et tuyauteries tombent très souvent en panne", a fait savoir Luu Thi Minh Tâm, collégienne en 9e classe.

Selon le chef du Bureau de l'éducation et de la formation de la ville de Ninh Binh, Bùi Quang Vinh, pour la nouvelle année scolaire 2018-2019, le volume d'élèves a fortement augmenté. Pour répondre à la demande sur les établissements d'utilité, la ville investira plus de deux milliards de dôngs pour la construction et restauration des toilettes de trois écoles. Il s’agit des collèges Ninh Son, Dinh Tiên Hoàng et de l'école primaire Lê Hông Phong.

Cet investissement a pour but de renforcer la qualité des structures au sein des établissements d'éducation, d'édifier un environnement vert et propre, contribuant à assurer l'hygiène ainsi qu’à protéger la santé des écoliers. 

Thu Hà Ngô/CVN

 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Les voyagistes anticipent une forte hausse des commandes au Têt Les voyagistes basés à Hanoi tablent sur une croissance de 30% du nombre de touristes durant les fêtes de fin d’année, les gens profitant de 4 jours fériés au Nouvel An occidental et 9 autres au Nouvel An lunaire pour prendre leurs vacances.