08/11/2019 23:32
Alors que le marché du premier partenaire commercial - la Chine - devient de plus en plus saturé, les entreprises sud-coréennes ont trouvé une alternative plus durable : investir au Vietnam.
>>La mégapole du Sud attire plus de 6 milliards de dollars d’IDE en dix mois
>>Des médias étrangers louent les acquis économiques du Vietnam
>>IDE : le Vietnam attire plus de 29 milliards d'USD en dix mois

Dans la compagnie Nexcon Vietnam, à participation sud-coréenne, implantée dans la province de Bac Giang (Nord). Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Les entreprises sud-coréennes ont débarqué au Vietnam dans les années 1990, principalement à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville. Depuis le milieu des années 2000, les investissements sud-coréens au Vietnam sont passés de l'industrie légère telle que textile à l’industrie lourde telle qu’électronique, selon les données du Département général des statistiques sur les investissements directs étrangers.

Les entreprises ont du mal à s'implanter en Chine dans le secteur des fusions et acquisitions, aussi ont elles besoin d'une nouvelle destination. Le changement de la chaîne de valeur mondiale en raison de la guerre commerciale américano-chinoise a également incité les entreprises à accélérer leurs investissements au Vietnam.

"Les entreprises sud-coréennes ouvrent des bureaux, créent des joint-ventures et construisent des usines au Vietnam ainsi que cherchent d'autres opportunités dans la région, a déclaré Lim Jae-hoon, consul général sud-coréen à Hô Chi Minh-Ville. Ces sociétés contribuent aussi à promouvoir le développement rapide de la classe moyenne au Vietnam". La République de Corée est actuellement le premier investisseur étranger au Vietnam.

"Après la signature en 2015 d’un accord de libre-échange (ALE) entre la Corée du Sud et le Vietnam, les échanges commerciaux bilatéraux ont augmenté de 40%", a informé M. Lim. De grandes entreprises telles que Samsung Electronics, LG Electronics, le Hyosung et Kumho Asiana ont investi dans de grandes zones industrielles du pays.

En 2018, Hanwha a investi 400 millions d’USD au sein de Vingroup. Dans le même temps, SK a versé 470 millions d’USD dans Masan.

Le groupe Lotte a développé ses activités hôtelières et immobilières en inaugurant l’hôtel Lotte Hanoï et acquérant le Legend Saïgon à Hô Chi Minh-Ville. En outre, Lotte ambitionne d'étendre la chaîne Lotte Mart d'ici 2020.

Le groupe CJ couvre  les domaines de l'alimentation, du divertissement et de la logistique. Cette année, CJ Cheiljedang a achevé la construction d’une usine de transformation d’aliments dans le parc industriel de Hiêp Phuoc dans la mégapole du Sud.

CJ CGV, la plus grande chaîne de cinéma au Vietnam, exploite actuellement 457 salles de projection répartis dans 78 cinémas. CJ Logistics a acquis une participation majoritaire dans deux filiales de logistique et de transport appartenant à la Gemadept Corporation en 2017. CJ coopère également avec des entreprises vietnamiennes pour coopérer dans les activités de transport aérien.

Les banques commerciales débarquent également au Vietnam. Shinhan Vietnam compte actuellement 36 succursales à travers le pays.

Selon des analystes, le Vietnam est une destination d’investissement attrayante pour les entreprises en raison de l’environnement d’affaires favorable. Selon l'Agence sud-coréenne pour la promotion du commerce et de l'investissement (KOTRA), la plupart des procédures administratives ont été réformées afin de créer les meilleures conditions pour la production et les activités commerciales.

Le Vietnam a également des avantages géographiques dans la région, étant situé sur une route maritime reliant l'Europe à d'autres pays asiatiques. La jeune main-d’œuvre est un autre point attrayant.

"Le gouvernement vietnamien a simplifié les procédures douanières et les taxes afin d'encourager davantage d'investisseurs étrangers", a déclaré Yoon Joo-young, dirigeant de la KOTRA. Le bas coût de la main-d'œuvre est également un facteur séduisant les entreprises sud-coréennes.

En outre, le comportement des consommateurs vietnamiens est très similaire à celui des Sud-Coréens. "Les générations 8X et 9X (nées dans les années 1980 et 1990) sont les principaux consommateurs, avec comme corollaire un secteur des services en plein essor", a-t-il souligné.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.