09/12/2017 10:04
Le nombre d’internautes au Vietnam dépasse le chiffre de 64 millions, soit 67% de la population, deux décennies après que le pays s’est lancé officiellement dans l’aventure Internet.

>>Le Vietnam veut renforcer son contrôle des réseaux sociaux
>>Ouverture du forum d’Internet Vietnam 2017
>>Internet : la sécurité et la confiance plus que jamais indispensables

Au Vietnam, le web est partout. Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Le 19 novembre 1997, il y 20 ans, une étape importante de l’histoire de l’industrie vietnamienne de l’information et de la communication a été franchie. Ce jour-là, le Vietnam a rejoint les réseaux informatiques mondiaux. Cet évènement a engendré des changements spectaculaires dans tous les domaines, en facilitant notamment l’intégration du pays dans l’économie mondiale.

«En 20 ans, Internet a fait des progrès considérables. Progressivement, la Toile a eu des conséquences sur de nombreux aspects de la vie quotidienne et changé les habitudes des gens», a indiqué Truong Minh Tuân, ministre de l’Information et de la Communication.

Selon lui, pour continuer d’assurer le développement d’Internet au Vietnam, l’importance des infrastructures de télécommunications et des technologies de l’information doit être davantage reconnue. «Depuis la fin des années 1990, le Vietnam a su mettre en place rapidement les réseaux 2G et adapter ses infrastructures pour couvrir par la suite presque l’ensemble du territoire avec la 3G puis 4G (en s’équipant avec des infrastructures moderne)».

Un engouement général

Selon les statistiques, 64 millions de Vietnamiens - soit deux tiers de la population - utilisent le Web. Proportionnellement à la population du pays, les Vietnamiens sont parmi les peuples d’Asie qui utilisent le plus Internet. Il faut savoir, à titre de comparaison, que seuls 45% de la population mondiale utilisent Internet.

Il y a encore dix ans, le pays ne comptait que 17 millions d’internautes. Pendant les premières années d’Internet au Vietnam, à l’époque où l’accès par ligne commutée était encore la norme, il n’y en avait que 205.000. «Je crois que si nous regardons en arrière, nous ne pouvons que constater que le Vietnam a vraiment réalisé de gros progrès», a affirmé le ministre.

Le taux d'utilisateurs Internet au Vietnam. Photo : TT/CVN

Le ministère de l’Information et de la Communication s’efforce également de promouvoir le développement des technologies de l’information, de l’industrie du numérique, ainsi que de la publicité, des jeux en ligne ou encore du commerce électronique.

«Outre les entreprises telles que Viettel, VNPT, FPT ou CMC, il existe de nombreuses autres grandes entreprises tournées vers le numérique telles que VTC, VNG et VCCorp, qui sont leaders sur le marché intérieur et qui se tournent vers le marché mondial», a expliqué le ministre.

De nombreuses applications développées par des entreprises ou des particuliers du pays ont connu un succès planétaire. C’est le cas de Flappy Bird (jeu vidéo sur mobile) et Monkey Junior (une application d’enseignement de la lecture de langues étrangères pour les enfants de moins de six ans). Selon les prévisions, le Vietnam devrait se retrouver d’ici 2020 la liste des pays comptant le plus d’utilisateurs de Smartphones. «Cette tendance risque d’accroître le développement d’Internet», a indiqué le ministre Truong Minh Tuân.

Au cours des 20 dernières années, le Vietnam a en parallèle connu une croissance significative des services basés sur Internet et des produits vendus en ligne (via le développement du commerce électronique). En outre, l’exploitation des technologies de l’information et d’Internet a permis la mise en ligne de nombreux services publics, permettant à la fois de simplifier et de renforcer le lien entre l’administration et les administrés.

De nombreux ministères, branches et localités ont même ouvert des comptes officiels sur les réseaux sociaux pour interagir plus rapidement et plus efficacement avec les citoyens. Cette initiative a été favorablement accueillie par la population. «C’est le début d’une utilisation d’Internet à des fins plus politiques. Derrière Internet, il y a la question de la simplification administrative, des villes intelligentes,  et de la place du numérique dans l’éducation», a-t-il insisté.


Avancer pas à pas vers l’industrie 4.0

Le ministre a également noté qu’à l’heure de la 4e Révolution industrielle, tous les domaines sont amenés à être bouleversés par le numérique. Pour s’adapter, le Vietnam doit mettre l’accent sur la promotion des technologies de l’information, des télécommunications et du numérique dans le pays.

«Dans les temps à venir, le secteur de l’information et de la communication doit pouvoir accompagner nos entreprises afin qu’elles intègrent complètement Internet de manière durable dans leur stratégie économique de développement, a affirmé le ministre Truong Minh Tuân. Je suis convaincu qu’avec les infrastructures et les ressources humaines abondantes dont nous disposons, le Vietnam saura tirer profit de la 4e Révolution industrielle. Le ministère de l’Information et de la Communication accompagnera les entreprises du secteur pour les aider à optimiser le recours à Internet. Nous espérons voir, dans quelques années, des entreprises vietnamiennes inscrire leur nom sur la carte technologique mondiale».

Cependant, le Vietnam est toujours confronté à un certain nombre de problèmes en lien direct avec Internet, et ce malgré les évolutions positives amenées par la Toile sur la vie sociale et économique du pays. «Internet regorge de contenu toxique pour la société. Aussi, on observe de plus en plus de menaces ciblant entreprises, organismes gouvernementaux et autres institutions», a-t-il ajouté.

En outre, des problèmes tels que les cyberattaques, les sites non sécurisés, les spams, les logiciels malveillants sont de plus en plus complexes à résoudre. Par conséquent, le ministère de l’Information et de la Communication et les ministères et organismes concernés ont pris des mesures pour développer la cybersécurité.

Thuy Hà/CVN
 

L’Association d’Internet du Vietnam (VIA) a annoncé la liste des personnalités et des entreprises les plus influentes dans le développement d’Internet au Vietnam à l’occasion de la Journée d’Internet 2017 et de la cérémonie d’anniversaire célébrant les 20 ans d’Internet au Vietnam :

Les dix personnalités les plus influentes du Web 

 
1. Mai Liêm Truc - ancien vice-ministre des Postes et des Télécommunications.

2. Truong Gia Binh - président du Conseil d’administration de FPT.

3. Nguyên Trung Chinh - président de CMC Corporation.

4. Nguyên Manh Hùng - directeur général du Groupe des télécommunications de l’Armée (Viettel).

5. Trân Manh Hùng - président du Groupe des postes et télécommunications du Vietnam (VNPT).

6. Vu Hoàng Liên - président de l’Association d’Internet du Vietnam (VIA).

7. Lê Hông Minh - président de VNG Corporation.

8. Nguyên Tu Quang - président du Groupe BKAV Technology.

9. Lê Nam Thang - ancien vice-ministre de l’Information et de la Communication.

10. Thang Duc Thang - rédacteur en chef du journal en ligne VnExpress.

Le vote a eu lieu en fonction de deux critères. Le premier concerne la plus ou moins grande influence des nominés dans le développement d’Internet au Vietnam. Le second porte sur l’action des individus concernés pour la sécurisation du contenu d’Internet.

Les cinq entreprises ayant eu un impact
significatif sur Internet
:
 
1. Le Groupe des postes et télécommunications du Vietnam (VNPT).

2. Le Groupe des télécommunications de l’Armée (Viettel).

3. La Société par actions FPT Telecom.

4. La Compagnie générale des télécommunications MobiFone.

5. Le Groupe des technologies de l’information CMC.
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.