23/08/2017 11:04
Selon le Département général des douanes, entre janvier et juillet, les exportations vietnamiennes de marchandises de toutes sortes vers la Nouvelle-Zélande ont atteint près de 247 millions de dollars, pour une croissance de 24,7% en variation annuelle.
>>Australie et Nouvelle-Zélande, deux marchés prometteurs pour les exportateurs vietnamiens
>>Vietnam et Nouvelle - Zélande promeuvent leur partenariat intégral

Les chaussures figurent parmi les produits exportés phares du Vietnam vers la Nouvelle-Zélande. 
Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

En représentant près de 40% de la valeur totale, soit près de 100 millions de dollars, les téléphones et accessoires tiennent le haut du pavé parmi les produits vietnamiens les plus exportés.

Les ordinateurs-produits électroniques et composants, et les chaussures se classent 2e et 3e avec respectivement 30 et 15,8 millions de dollars. Une nette croissance par rapport à la même période de l’année passée a été constatée sur la plupart des produits, à l’exception du bois et de l’ameublement, des produits aquatiques et minéraux.

Les gouvernements des deux pays ont fixé l’objectif de porter le commerce bilatéral à 1,7 milliard de dollars en 2020.

En particulier, la partie vietnamienne encourage et souhaite accueillir au Vietnam des investissements néo-zélandais dans les secteurs de l’agriculture high-tech, des énergies renouvelables, des infrastructures de base.

La partie néo-zélandaise, quant à elle, a affirmé favoriser l’importation de produits agricoles vietnamiens sur son sol.

 CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.