09/07/2018 16:56
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a décidé d'annuler une tournée prévue à partir de mercredi 11 juillet en Belgique, France, Arabie Saoudite et Égypte, ont annoncé lundi 9 juillet les principaux médias japonais invoquant les pluies meurtrières qui ont ravagé l'Ouest du pays.

>>Inondations et glissement de terrain: message de sympathie au Japon
>>Intempéries au Japon: près de 60 morts et un difficile combat contre l'eau

 

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo, le 8 juillet.
Photo: AFP/VNA/CVN


Les services de M. Abe, contactés par l'AFP, n'ont pas souhaité confirmer l'information mais une conférence de presse du porte-parole du gouvernement est prévue un peu plus tard dans la journée. M. Abe devait tout d'abord se rendre à Bruxelles pour y signer un accord de partenariat économique entre le Japon et l'Union Européenne durant un sommet UE - Japon mercredi 11 juin.

Il devait ensuite aller à Paris pour un entretien bilatéral avec le président français Emmanuel Macron et une série d'événements dont l'inauguration du cycle d'expositions "Japonismes 2018", ainsi que pour parapher différents accords.

M. Abe devait aussi assister, en tant qu'invité d'honneur du chef de l'État français, au traditionnel défilé militaire marquant la fête nationale du 14 juillet. Il était ensuite censé se rendre en Arabie Saoudite et en Égypte.

Mais face à la gravité des pluies exceptionnelles qui ont fait au moins 100 morts et des dizaines de disparus dans l'ouest du Japon, des voix se sont élevées dès samedi pour juger que le Premier ministre devait renoncer à son voyage afin de donner la priorité aux sinistrés.

Le bilan de ces précipitations qui se sont abattues jusqu'à dimanche 8 juillet et ont entraîné inondations, destructions de routes ou ponts et glissements de terrain, risque encore de s'aggraver au fil des heures.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante