16/06/2021 08:30
Dans la communauté des enseignants vietnamiens, Nguyên Thi Diên fait figure de personne créative, rendant ses cours attrayants grâce à l’utilisation de nouveaux outils technologiques. Un modèle pour les futurs professeurs.
>>Classes virtuelles, connaissances réelles
>>Enseignants et gestionnaires, acteurs essentiels de la digitalisation
>>Un système éducatif sur la voie de la numérisation

Nguyên Thi Diên (en "áo dài" bleu) et ses confrères internationaux au Forum 2019 pour l’éducation mondiale organisé à Paris.
NVCC/CVN

C’est par hasard sur Facebook que Mme Diên, enseignante de chimie à l’école Nguyên An Ninh, basée à Hô Chi Minh-Ville, a découvert la communauté des "enseignants créatifs de Microsoft Vietnam".  "J’étais vraiment surprise en lisant les informations de cette page. J’avais  l’impression d'être perdue dans un autre monde, celui des enseignants passionnés d’innovation, de créativité et qui s’efforcent d’améliorer leurs pratiques de jour en jour. Cela a été un vrai déclic pour qu’à mon tour, je change également !", se souvient-elle.

Rapidement, elle a participé aux formations en ligne tenues par la communauté et commencé à étudier de nouvelles méthodes pédagogiques, en particulier les nouvelles tendances liées à l’innovation dans le domaine de l’éducation.

Progressivement, Nguyên Thi Diên a amélioré ses compétences informatiques et a appliqué des nouvelles méthodes apprises dans ses propres cours. "Cela a commencé par des petites choses, la forme d’un test sur papier, puis sur l’ordinateur. Au début, les étudiants étaient confus et j’étais  moi-même inquiète. Mais peu à peu, tout le monde s’est adapté et a accepté ces nouvelles manières d’apprendre", partage-t-elle.

Elle ne s’est pas arrêtée en si bon chemin et s’est intéressée dernièrement aux technologies de réalité augmentée et à l’intelligence artificielle pour les appliquer dans ses cours. Depuis, Mme Diên se fait connaître au-delà de ses élèves. Son projet "Environnement sans fumée", qu'elle a réalisé avec ses élèves de terminale, a remporté le premier prix du Forum 2019 des enseignants créatifs des lycées, organisé par le Département des technologies de l’information (ministère de l’Éducation et de la Formation), en collaboration avec Microsoft Vietnam.

Représenter le Vietnam  à l’international

Grâce à cette reconnaissance, elle est devenue l'une des trois représentantes du Vietnam participant au Forum 2019 pour l’éducation mondiale organisé à Paris. "Je me sens honorée et fière d’avoir participé pour la première fois à un grand forum international avec plus de 350 enseignants et experts en éducation du monde, partage l’enseignante. J’y ai trouvé un grand esprit de partage entre les enseignants ainsi que des méthodes innovantes qui sont efficaces auprès des étudiants du monde entier".

Nguyên Thi Diên et ses élèves lors d’un cours. 
NVCC/CVN

Parmi tous les projets présentés lors de ce forum, Nguyên Thi Diên se souvient d’avoir été notamment impressionnée par deux d’entre eux, d’enseignants venant du Japon et de l’Équateur.

Ils étaient destinés aux enfants âgés de 6 à 8 ans et utilisaient les logiciels de Microsoft dans un état d’esprit interdisciplinaire. "Dès l’école primaire, les élèves japonais savent utiliser le matériel informatique et peuvent faire des exercices sur les logiciels One Note, Microsoft Teams, sur des fichiers Word ou PowerPoint. Ils apprennent aussi la programmation avec l’ordinateur de poche micro : bit. De leur côté, les enfants équatoriens connaissent bien Minecraft et la réalité virtuelle, qui sont utilisés dans les cours de chimie", raconte Mme Diên.

Parmi toutes les choses qu’elle a apprises de ce forum, elle en retient une en priorité : "Il n’est jamais trop tard pour changer, créer des méthodes d’enseignement avancées et suivre la tendance mondiale dans le but de développer les compétences nécessaires aux élèves".

Après le forum, Nguyên Thi Diên eut encore plus envie d’intégrer les nouvelles technologies de l’information dans ses cours. À cause de la pandémie de COVID-19, bon nombre d’enseignants lui ont emboîté le pas, pour le plus grand plaisir de la professeure de chimie.

"Les avantages de la technologie en éducation sont indéniables. Elle permet aux enseignants de réduire le fardeau de la paperas-serie, des dossiers et des livres. La gestion des scores, les tests et l’évaluation sont également plus faciles. En général, l’application informatique rend le processus d’enseignement plus efficace", plaide-t-elle.

L’enseignante a adopté une méthode particulière qui vise à intégrer les nouveaux éléments technologiques tels que le codage, l’utilisation des logiciels et applications dans les enseignements. Cette méthode a pour nom STEAM et utilise la science, la technologie, l’ingénierie, les arts et les mathématiques comme points d’accès pour guider la recherche des élèves, le dialogue et la pensée critique.

Mais on ne s’arrête pas à l’intégration de nouveaux outils technologiques. Encore faut-il, en effet, créer des méthodes pédagogiques adéquates pour en tirer leur plein potentiel. C’est ainsi que l’autonomie et l’esprit d’initiative doivent être insufflés pour que cette nouvelle méthode soit pleinement efficace.

Il est certain qu’aujourd’hui Mme Diên est, à son tour, devenue un modèle pour des milliers d’enseignants voulant essayer de faire évoluer leurs méthodes d’apprentissage.

Thao Nguyên/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Séjour chez l’habitant Le séjour chez l’habitant se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les visiteurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.