23/06/2019 11:58
La province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) compte 47 ethnies dont les Êdê, M’nông, Thai ou encore Nùng. Chacune a ses propres us et coutumes, où les instruments de musique traditionnels tiennent une bonne place.

>>Au rythme des percussions Co Tu à Quang Nam
>>Le lithophone, la douce musique des peuples du Tây Nguyên
>>Le lithophone, l’âme musicale des K’ho du Tây Nguyên

On peut citer les công chiêng (gong), khèn (flûte de Pan), tambour Hgor ou đàn T’rung (sorte de xylophone), fabriqués à partir de matériaux simples, souvent prélevés dans la nature, comme bambou, courge séchée ou encore cornes de buffle.

Les instruments de musique sont pour ces ethnies le moyen d’exprimer des souhaits et des sentiments dans leur vie. Ils sont présents lors des fêtes traditionnelles, des réunions villageoises.

"L’espace de la culture des gongs" du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre) a été inscrit en 2008 par l’UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (originellement proclamé en 2005).

Si la vie quotidienne de ces ethnies est encore difficile, elles cherchent toujours à préserver et promouvoir leurs traits culturels, contribuant à garder des liens solides avec leurs racines et à enrichir la culture nationale.

Texte: Thu Huong/CVN
Photos: DTMN/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les potentiels pour développer le théier à Hoàng Su Phi

La baie de Ha Long, l'une des attractions les plus populaires en Asie La baie de Ha Long dans la province septentrionale de Quang Ninh, est l'une des attractions les plus populaires en Asie, selon le journal quotidien de langue anglaise basé à Hong Kong, South China Morning Post (SCMP).