26/11/2018 11:55
Un colloque intitulé "Développer le tourisme gastronomique et l’agrotourisme-instaurer des marques du thé vietnamien" a eu lieu récemment dans la ville de Huê, province de Thua Thiên-Huê (Centre).
>>Plus de 103.000 tonnes de thé vietnamien exportées en dix mois

Colloque intitulé "Développer le tourisme gastronomique et l’agrotourisme-instaurer des marques du thé vietnamien", le 23 novembre à Thua Thiên-Huê.
Photo: Thùy An/CVN

Organisé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, en collaboration avec le Comité populaire de Thua Thiên-Huê, cet événement a réuni des délégués venus de 18 pays.

Lors du colloque, les participants ont discuté des opportunités et des défis, ainsi que des potentiels et avantages du commerce et des investissements dans le secteur du thé au Vietnam. Ils ont ensuite proposé des solutions appropriées pour assurer un développement durable de l’industrie du thé, développer les marques du thé vietnamien en association avec le développement du tourisme gastronomique et de l’agrotourisme.

Selon Trân Thanh Nam, vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, le thé est un produit clé du Vietnam. Pour l’heure, le Vietnam est le 2e producteur de thé vert et le 5e exportateur de thé du monde.

Trân Thanh Nam a déclaré qu'il était nécessaire de continuer à restructurer l'industrie du thé dans le sens d'une productivité accrue, en assurant la qualité et la diversification des produits pour augmenter la valeur des exportations. En outre, il faut renforcer les mesures visant à encourager les localités à développer leurs marques de thé, mettre l’accent sur la promotion de l'application de nouvelles technologies dans la production de thé afin d’augmenter la capacité et la qualité des produits de thé vietnamien.

Selon Ramaz Chanturiya, président de l'Association russe du thé, pour développer l'industrie du thé, il est nécessaire de soutenir les grands producteurs avec des privilèges fiscaux, de fournir un soutien aux fermes pour qu’elles puissent participer à des foires à grande échelle, pendant au moins 3 années consécutives, de développer le marketing...

En 2018, le Vietnam recense environ 125.000 hectares de thé. Il est actuellement le 2e producteur mondial de thé vert, juste après la Chine, avec environ 935.000 tonnes par an. Les exportations cette année sont estimées à 145.000 tonnes, pour une valeur de 245 millions de dollars. La consommation de thé sur le marché domestique devrait atteindre 45.000 tonnes, rapportant 5.500 milliards de dongs.

L’an dernier, le Pakistan, Taïwan (Chine), la Russie, la Chine, les Émirats Arabes Unis, l’Indonésie, les États-Unis, l’Arabie saoudite, la Malaisie, l’Ukraine étaient les 10 premiers importateurs de thé vietnamien.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc