17/03/2019 14:09
Au moins 42 personnes ont trouvé la mort dans des inondations qui ont frappé la province indonésienne de Papouasie, a indiqué dimanche 17 mars l'agence de gestion des catastrophes, qui s'attend à ce que le bilan s'alourdisse.

>>Inondations en Australie: l'armée en renfort, des crocodiles en ville
>>Indonésie: le bilan des inondations et glissements de terrain porté à 30 morts
 

Les inondations à Sentani, ont été provoquées par des pluies torrentielles le 16 mars. Photo: AFP/VNA/CVN


Les inondations à Sentani, à une vingtaine de kilomètres de la capitale provinciale de Jayapura, ont été provoquées par des pluies torrentielles samedi 16 mars. Elles ont aussi fait 21 blessés.

"Le nombre de victimes et l'incidence de la catastrophe vont probablement augmenter puisque les équipes de secours s'efforcent encore d'accéder à d'autres zones touchées", a indiqué le porte-parole de l'agence, Sutopo Purwo Nugroho.

Plusieurs dizaines de maisons ont été endommagées. Et si le niveau de l'eau commence à décroître, les évacuations continuent, a noté le porte-parole. Les inondations sont fréquentes pendant la saison des pluies en Indonésie, d'octobre à avril.

En janvier, au moins 70 personnes avaient trouvé la mort dans des inondations et glissements de terrain dans le sud de l'île de Célèbes. Ces dernières semaines, des centaines d'habitants ont dû évacuer les environs du fleuve Citarum, dans la province de Java occidental, en raison d'inondations.

AFP/VNA/CVN

 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.