25/08/2018 21:39
Les hôpitaux de l'État indien du Kerala, touché par des inondations, préparent des sérums antivenimeux et la population a été mise en garde par les autorités face à la profusion de serpents lors du reflux des eaux, ont indiqué vendredi 24 août les autorités locales.
>>Inde: un million de déplacés dans les camps du Kerala sous les eaux
>>Inondations en Inde: un million de déplacés dans les centres au Kerala

Un Indien nettoie la boue dans un bâtiment inondé par la mousson à Kochi, dans la province du Kerala, le 20 août.
Photo: AFP/VNA/CVN

Les médias locaux ont alerté la population de la présence possible de serpents "cachés dans les placards", sous les tapis, dans les vêtements ou dans les machines à laver dans les maisons inondées par la mousson qui a ravagé une grande partie de la région et fait au moins 420 morts.

"Des serpents ont été repérés dans beaucoup de maisons inondées et des messages d'alerte ont été envoyés pour prendre des précautions en retournant chez soi", a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement du Kerala à l'AFP.

"Les hôpitaux ont été équipés pour faire face à la situation", a-t-il ajouté. "Des sérums antivenimeux et des médicaments sont stockés dans tous les hôpitaux, particulièrement dans ceux qui couvrent les zones touchées par les inondations".

Selon les médias locaux, les hôpitaux du nord et du centre de l'État - les zones les plus touchées par les inondations - ont signalé une augmentation du nombre de patients pris en charge en raison de morsures de serpent.

Vava Suresh, un dresseur de serpents de la région, a déclaré au journal Hindustan Times avoir reçu 22 appels d'habitants inquiets, et avoir capturé cinq cobras dans la commune d'Ernakulam.

"L'un d'entre-eux a été retrouvé dans une armoire au deuxième étage d'une maison, un autre dans un placard", a-t-il indiqué.

Les autorités locales et les experts ont formé des équipes pour aider ceux qui trouvent des serpents dans leur maison.

Selon l'agence de presse PTI, le gouvernement a embauché un spécialiste des serpents qui conseille aux habitants d'utiliser un bâton pour trier leurs affaires et de ne pas manipuler les appareils électroménagers à mains nues.

Plus d'un million de personnes sont toujours hébergées dans des abris temporaires alors que le niveau des eaux baisse rapidement.

Les autorités affirment que 50.000 habitations et 10.000 km de routes ont été détruits.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.