27/11/2021 16:26
À l’occasion de la visite officielle du président Nguyên Xuân Phuc en Suisse, le ministre vietnamien des Sciences et des Technologies, Huynh Thành Dat, a eu, le 26 novembre à Berne, une séance de travail avec Martina Hirayama, secrétaire d’État suisse à la formation, à la recherche et à l’innovation.
>>Le Vietnam et la Suisse cherchent à renforcer leur coopération judiciaire
>>Intensifier la coopération Vietnam - Suisse dans l’éducation

Le ministre vietnamien des Sciences et des Technologies, Huynh Thành Dat, et Martina Hirayama, secrétaire d’État suisse à la formation, à la recherche et à l’innovation.
Photo : VNA/CVN

Les deux parties ont convenu que le renforcement de la coopération scientifique, technologique et commerciale entre les deux pays apporterait des avantages communs à chacun en vue d'un développement durable.

Elles se sont mises d’accord pour organiser conjointement des séminaires dans des domaines de coopération potentiels  tels que la transformation numérique, l’application de technologies avancées dans la santé, l'agriculture, le changement climatique, ainsi que l'innovation. Elles ont décidé en outre d’encourager les entreprises suisses à venir investir au Vietnam et à y créer des centres de recherche et développement.

Le ministre Huynh Thanh Dat a demandé à la secrétaire d'État Martina Hirayama de soutenir la transformation de la lettre d'intention de 2019 sur la coopération en matière de sciences et de technologies en un accord de coopération entre les deux gouvernements dans les sciences, les technologies et l'innovation. Il a souligné que le ministère vietnamien des Sciences et des Technologies créerait les conditions les plus favorables pour promouvoir la coopération en sciences, technologies et innovation entre les deux pays.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.