23/09/2018 08:53
Ces dernières années, de nombreux projets et ouvrages de transport importants ont été mis en service à Quang Ninh (Nord), au bénéfice de son développement socio-économique.
>>Quang Ninh est prête à accueillir une nouvelle vague d’investissement
>>Quang Ninh accueille 9,2 millions de touristes depuis janvier
>>Quang Ninh met le paquet pour redorer le blason du tourisme

L’aéroport international de Vân Dôn, dans la province de Quang Ninh (Nord). 
Photo: Van Duc/VNA/CVN

Quang Ninh est actuellement la seule province du Vietnam partageant une frontière à la fois terrestre et maritime avec la Chine, avec trois portes frontalières internationales. Cela facilite le développement de ses échanges commerciaux avec ce pays, mais aussi avec toute l’Asie du Nord-Est et la sub-région du Mékong élargi. Quang Ninh est aussi un point important de la zone de libre-échange ASEAN - Chine. 

Les collines et montagnes couvrent 80% de sa superficie, provoquant des difficultés en matière de transports et communications. Pour cette raison, le développement socio-économique est loin d’être à la hauteur des potentialités.

Avant 2012, la plupart de ses nationales étaient déclassées et l’ensemble de son réseau routier était en mauvais état. Des lacunes qui expliquent pourquoi la province attirait alors peu d’investisseurs. 

Pour dynamiser le développement socio-économique de la localité, les autorités provinciales ont déterminé, depuis 2010, de considérer les infrastructures de transport comme l’une de ses trois priorités. "Cette décision fut un tournant. Les barrières les plus importantes pour le développement de Quang Ninh ont pu être levées. La province a désormais cinq modes de transport au lieu de quatre autrefois: routier, ferroviaire, fluvial, maritime et aérien", a informé Nguyên Duc Long, président du Comité populaire provincial.

D’importantes ressources
financières mobilisées


Selon lui, à côté des nationales, les nouvelles autoroutes Ha Long - Hai Phong, Ha Long - Vân Dôn et Vân Dôn - Mong Cai ont permis à Quang Ninh de devenir la "porte des transports" de la Région économique de pointe du Nord et un point névralgique au sein de la zone de libre-échange ASEAN - Chine. De nombreuses nationales et routes provinciales ont aussi été améliorées, des chemins vicinaux asphaltés.   
 
Après l’organisation en 2012 de la Conférence de promotion de l’investissement, beaucoup d’ouvrages de transport considérés comme stratégiques ont été mis en service. Selon le Service provincial des transports et des communications, jusqu’à maintenant, 42.000 milliards de dôngs ont été mobilisés dans ces projets.

Grâce à une politique volontariste de ses dirigeants, Quang Ninh a accompli avec brio ses objectifs de construction synchrone d’infrastructures. Elle est la seule localité du pays ayant réussi à appliquer le modèle de partenariat public-privé pour la construction d’infrastructures de transport. Le pont de Bach Dang, ouvert au trafic le 1er septembre, est l’un des ouvrages emblématiques de cette coopération. Il figure parmi les projets clés du secteur des transports de la province. Mis en chantier le 25 janvier 2015, ce pont, d’une longueur de 5,4 km, a nécessité un investissement colossal de près de 7.500 milliards de dôngs.

D’autres ouvrages stratégiques, réalisés sous forme de BOT (Bâtir-Opérer-Transférer), seront achevés dans les mois et années à venir, comme l’autoroute Ha Long - Vân Dôn, l’aéroport international de Quang Ninh ou le port de bateaux de tourisme de Bai Chay.

La province a également choisi un investisseur pour la construction de 80,2 km de l’autoroute reliant l’aéroport de Vân Dôn à la porte frontalière de Bac Luân - Mong Cai, permettant ainsi d’ici 2020 d’achever la construction des 200 km de cet axe majeur. Et 200 km, c’est un dixième du linéaire d’autoroutes du pays planifié par le gouvernement.

Un succès sur toute la ligne

Le port de Tuân Châu (province de Quang Ninh) vu d'en haut.
Photo: BQN/CVN

La forte croissance socio-économique connue par Quang Ninh ces dernières années témoigne de la  justesse du choix des autorités locales de mettre le paquet sur le développement des infrastructures de transport.

Les recettes budgétaires de la province augmentent chaque année, avec 38.000 milliards  de dôngs en 2017 lui permettant de se classer au 5e rang national en la matière.

Le tourisme, secteur économique clé, a connu une croissance exceptionnelle, avec 10.783 mil-liards de dôngs de recettes en 2017, +39% en un an.

D’ici 2020, Quang Ninh s’est fixée pour objectif de devenir un pôle touristique international, un site touristique de premier rang au niveau national, doté d’infrastructures modernes et de produits touristiques originaux et de qualité. Ses recettes budgétaires devaient atteindre 42.000 milliards de dôngs.

Pour atteindre ces ambitieux objectifs, les obstacles seront nombreux, en tête la question du financement des infrastructures socio-économiques. Pour les seules infrastructures de transport, le budget nécessaire s’élève à 46.986 milliards de dôngs pour la période 2017-2020. 

Dans l’immédiat, certains grands projets comme l’autoroute Vân Dôn - Mong Cai, la route littorale Ha Long - Câm Pha ou le tunnel routier de la baie de Cu Luc ont trouvé des sources de capitaux.

Dans l’Aménagement global de développement des infrastructures de transport et de communication de la province d’ici 2020 et à l’horizon 2030, approuvé par le Comité populaire provincial, les projets sont nombreux. Aussi la question du financement demeure-t-elle particulièrement prégnante pour les autorités locales. Une hiérarchisation des priorités sera certainement nécessaire, en distinguant les infrastructures à créer, à améliorer ou à optimiser.

Huong Linh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.