14/06/2017 12:09
La vice-présidente du Comité populaire municipal de Cân Tho, Vo Thi Hông Anh, a travaillé mardi 13 juin avec une délégation de la société japonaise de conseil en développement des infrastructures EJEC.
>>Cân Tho souhaite coopérer avec le Japon dans l'agriculture

Le pont de My Thuân, delta du Mékong, qui bénéficie des APD japonaises.
Photo : Archives/CVN

Avec une superficie de près de 1.500 km2 et une population de plus de 1,2 million de personnes, Cân Tho est le centre du delta du Mékong. La ville poursuit plusieurs projets financés par la Banque mondiale dans les infastructures, dont la construction de ponts sur la rivière Cân Tho. Selon la vice-présidente Vo Thi Hông Anh, Cân Tho souhaite les conseils du Japon pour ces projets importants.

Cân Tho donnera des conditions optimales aux investisseurs japonais, a-t-elle affirmé, ajoutant que la ville souhaite des coopérations à long terme.

Avec ses 50 ans d’expérience, EJEC est une société de conseil compétente en divers domaines, notamment d’aménagement urbain et d’architecture du paysage. Elle poursuit divers projets à Dà Nang et Hô Chi Minh-Ville, ainsi que dans plusieurs autres pays tels que Thaïlande, Philippines, Inde et Chine.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.