01/08/2018 22:38
Lors de la réunion périodique de juillet du gouvernement, mercredi matin 1er août, le ministre de l'Éducation et de la Formation, Phùng Xuân Nha, a reconnu sa responsabilité concernant les infractions commises au baccalauréat 2018 dans certaines localités.
>>Tricherie au bac à Son La: trois personnes placées en détention provisoire
>>Épreuves du bac: le processus de supervision et de contrôle sera certainement resserré
>>Scandale au baccalauréat: l’éducation nationale résolue à tirer les choses au clair

Le ministre de l'Éducation et de la Formation, Phùng Xuân Nha. Photo: VNA/CVN
Il a affirmé que les violations seraient sanctionnées sévèrement mais qu'il ne fallait pas nier tous les résultats du concours national de fin d'études secondaires à cause de ces violations. Selon lui, le ministère de l'Éducation et de la Formation considère la réforme des examens, de la vérification et de l'évaluation des résultats comme une percée afin d'améliorer la qualité de ce secteur.

Entre 2015 et 2017, l'organisation du concours national de fin d'études secondaires s'est améliorée. Depuis 2017, ce concours est organisé dans les villes et provinces, avec l'application des technologies de l'information, sous l'égide des Services locaux de l'éducation et de la formation, en collaboration avec les universités et les instituts universitaires. Le QCM (questionnaire à choix multiples ou multiple) est appliqué à la plupart des matières (sauf la littérature). Chaque candidat a sa propre série de questions. La correction des copies s'effectue avec un scanner et un logiciel informatique. Ce modèle d'organisation a contribué à économiser les coûts et à atténuer la pression sur les élèves, leurs familles et la société.

Les affaires de tricherie
à Hà Giang et Son La sont graves


Le ministre Phùng Xuân Nha a affirmé que les affaires de tricherie à Hà Giang et Son La étaient des infractions très graves. Son ministère a soumis un rapport au Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et au vice-Premier ministre Vu Duc Dam et collabore étroitement avec le ministère de la Police pour traiter ces affaires et sanctionner sévèrement toutes les infractions selon les réglementations en vigueur.

"Nous précisons qu'il faut sanctionner sévèrement les violations mais qu'il ne faut pas nier tous les résultats du baccalauréat à cause de ces violations", a souligné le ministre, avant de déclarer prendre la responsabilité concernant les infractions commises dans quelques localités.

Du 24 au 27 juin, plus de 900.000 lycéens du pays ont participé à l’examen national de fin d’études secondaires 2018. Photo: Công Mao/VNA/CVN

Constatant des lacunes dans l’organisation du concours national de fin d’études secondaires en 2018, le ministère de l’Éducation et de la Formation continuera de perfectionner le processus technique de supervision afin d’assurer l’objectivité, la transparence et l’honnêteté de toutes les étapes du baccalauréat dans les années prochaines.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s'est déclaré content de voir le ministre Phùng Xuân Nha reconnaître ses faiblesses.  Il a estimé que le rapport du ministre était systématique, complet, détaillé et transparent.

Le Premier ministre a demandé au ministère de l’Éducation et de la Formation de continuer d’étudier et de recueillir des opinions afin d’organiser strictement le baccalauréat dans les prochaines années.

Après une journée consacrée à l'édification institutionnelle, le matin du 1er août, le Premier ministre a présidé la deuxième journée de la réunion périodique de juillet du gouvernement, laquelle a porté sur la situation socio-économique en juillet et lors des sept premiers mois de l’année.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.