16/11/2017 16:00
Le Comité de gestion du parc high-tech de Saïgon (SHTP) a délivré la licence d’investissement à quatre projets dans le secteur de l'industrie auxiliaire, d’un investissement total de plus de 35 millions de dollars.

>>Ouverture de deux expositions sur l’industrie auxiliaire à Hanoï
>>Hô Chi Minh-Ville : exposition internationale sur les automobiles, motos et leur industrie auxiliaire

La cérémonie de délivrance d'une licence d'investissement pour quatre projets dans le secteur de l'industrie auxiliaire tenue le 10 novembre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Tiên Luc/VNA/CVN


Parmi les investisseurs figurent la société par actions Echigo Vietnam, qui prévoit d’investir 10,6 millions de dollars dans un projet de fabrication de moules. Cette usine couvrira 7.500 m² et aura une capacité annuelle de production de 100 millions de pièces.

Pour sa part, la SARL de mécanique THT compte lancer un projet d’analyse et de fabrication de rouleaux pour moteurs et machines de hautes technologies. Ce projet, d’un montant d’investissement de plus de 12 millions de dollars, pourrait produire 600.000 pièces par an.

Le troisième projet, de la société par actions de l’industrie APC, concerne une usine de composants auxiliaires dans le secteur électrique. Son coût d’investissement est estimé à 7,5 millions de dollars.

Enfin, le dernier concerne une usine de moules pour machines de la SARL de la mécanique Duy Khanh, d’un capital de 5,2 millions de dollars.

Fin octobre 2017, le SHTP comptait 128 projets vietnamiens et étrangers cumulant 7 milliards de dollars, qui ont permis de créer 40.000 emplois.

Le Comité populaire municipal de Hô Chi Minh-Ville a confié au SHTP la mission de planifier la construction d’une nouvelle zone high-tech d’une superficie de 197 ha, près du SHTP.

 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.