25/10/2018 17:21
La 4e révolution industrielle du Vietnam est en marche et le pays ne semble pas manquer de ressources pour élaborer une politique d’innovation de l’Internet des Objets (IdO).
>>Lancement de la version vietnamienne du livre Building the Internet of Things
>>Internet des objets: Orange lance une plate-forme de vente en ligne

Conférence - exposition internationale Smart IoT Vietnam 2018 le 24 octobre à Hô Chi Minh-Ville.

Le 24 octobre se tenait la conférence internationale Smart IoT à Hô Chi Minh-Ville. Sur le thème "Réaliser le potentiel et exploiter le marché de l'Internet des Objets (IdO) du Vietnam" et co-organisés par l'Association vietnamienne d’Internet et le groupe IE, cet évènement a rassemblé pas moins de 40 dirigeants et près de 1.200 délégués dont des représentants de ministères, comités centraux et locaux.

À l’ère de la quatrième révolution industrielle, l’IdO est considéré comme une technologie essentielle pour améliorer la société de l’information et ses technologies grâce à des services évolués et connectés par le biais d’objets physiques ou virtuels.  

Un véritable enjeu pour le pays comme l’a souligné Nguyên Van Binh, président de la Commission de l’économie du Comité central du Parti communiste du Vietnam: "Il faut voir l'IdO comme une révolution en matière de politique et de technologie. D'un point de vue national, l'IdO cherche à promouvoir une modernisation industrielle, à accélérer la transformation digitale nationale et à construire une société intelligente".

S'appuyant sur cette approche, Nguyên Van Binh a déclaré que le Vietnam doit prochainement mettre en œuvre le projet national de développement de l’économie numérique et la stratégie de transformation digitale pour les domaines technico-économiques. Un plan d’action réalisable si la politique de modernisation se met en place envers les industries de production et plus particulièrement les industries manufacturières.

Le développement de l'IdO au Vietnam

Selon la stratégie employée face à l’IdO, le nouveau ministre de l'Information et de la Communication Nguyên Manh Hùng a énoncé qu’à l’horizon 2020, chaque foyer vietnamien serait équipé d’un câble de transmission à fibre optique ainsi que d'un smartphone disposant de la couverture 5G. Le Vietnam deviendrait alors l’un des rares pays à assurer une bonne connectivité pour l’IdO.

Une nouvelle qui s’appuie sur l’avantage concurrentiel du pays c’est-à-dire le soutien financier de certaines grandes sociétés du secteur capables d'investir dans une couverture nationale et l’infrastructure en matière de télécommunication déjà en place.

Par ailleurs, ce ministère prévoit également l’augmentation de numéros de téléphone et d'adresses IP pour des milliards de licences. Face à cet accroissement, une industrie de sécurité des réseaux sera alors développée pour assurer le bon fonctionnement de cette mise en service.

Pour sa part, Chu Ngoc Anh ministre des Sciences et des Technologies, a mis l'accent sur la politique de soutien aux nouvelles entreprises technologiques et notamment via le Fonds national d'innovation technologique (NATIF). Ce fonds a pour fonction de fournir des prêts préférentiels, des garanties de prêts, des apports en capital pour les organisations, les particuliers et les entreprises à des fins de recherche, de transfert, de rénovation et de perfectionnement technologique. Il travaille également sur des propositions directement liées aux subventions et aux prêts accordés aux start-up.

Des activités intéressantes à l'événement

Exposition des services et produits liés à l’IdO dans le cadre de l’événement.

Hormis la conférence, les séminaires organisés à Smart IoT Vietnam portaient sur trois thèmes principaux: "Garantir la sécurité des réseaux dans l’ère de l’IdO", "Applications de l'IoT dans la constructions des villes intelligentes" et "l'IdO et la révolution dans la production".

L’occasion de réunir des conférenciers et des experts venus de grandes entreprises technologiques, d'organisations internationales et nationales travaillant dans les domaines liés à l'informatique et à la sécurité de l'information. Parmi eux, de grands groupes de premier plan issus des États-Unis, de la France, du Royaume-Uni, de la Suède, de la Corée du Sud, de la Chine comme ABB, LG Electronics, Dell EMC, Viettel, MobiFone, Ericsson...

Tous étaient présents pour apporter et partager des solutions technologiques sur les problématiques telles que le service de Cloud, la sécurité réseau, le système de connexion, l’énergie intelligente, l’automatisation des bâtiments etc.
Les perspectives de développement et les tendances en matière d'application de la technologie de l’IdO au Vietnam et dans d'autres pays d'Asie ont fait également l’objet de discussions. Lors de l'événement, les chefs d'entreprise ont proposé un certain nombre de projets visant à explorer le potentiel des applications d’IdO dans les secteurs économiques et à pénétrer le marché de l'Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Un évènement qui fait écho aux recherches de Gartner déclarant qu’en 2020, le monde comptera environ 20 milliards d’unités utilisant l’IdO avec un chiffre d’affaires estimé à 437 milliards de dollars pour l’année.

Texte et photo: Trung Khánh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.