13/08/2017 18:14
Un fort séisme de magnitude 6,4 a touché dimanche 13 août l'île indonésienne de Sumatra, a annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS), mais le risque de tsunami est écarté par l'agence indonésienne de géophysique.
>>Séisme au Sichuan : 50.000 touristes dont 126 étrangers évacués
>>Séisme en Chine : 19 morts, un écrin naturel défiguré
>>Séisme : 80 personnes hospitalisées en Turquie

Un bâtiment détruit par un séisme de magnitude 6,5, le 7 décembre 2016 dans la province indonésienne d'Aceh.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le tremblement de terre est survenu à 10h08 (03h08 GMT), à 73 km à l'ouest de Bengkulu, ville située sur la côte sud-ouest de l'île, selon l'USGS.

"Le séisme était assez important et peu profond. Il a été ressenti jusqu'à Padang, dans l'ouest de Sumatra. Mais il n'y a pas de risque de tsunami", a assuré Mochammad Riyadi, de l'agence indonésienne de géophysique.

Pour l'heure, aucune information sur d'éventuelles victimes ou destructions n'a été remontée.

Neng Hasnah, habitant de Bengkulu, témoigne d'un séisme intense de plusieurs secondes, qui l'a fait se précipiter hors de sa maison, comme de nombreux habitants.

"Je portais ma petite-fille de sept mois et j'ai dû courir. Tous les voisins sortaient eux aussi en courant hors de leurs maisons", dit-elle.

L'Indonésie est située sur la "ceinture de feu" du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques cause de fréquents séismes et une importante activité volcanique.

Un séisme dans la province indonésienne d'Aceh en décembre 2016 avait fait plus de cent morts.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).