15/01/2020 23:11
La Banque d'Indonésie a prévu que le taux d'inflation national en janvier restait bas, malgré une augmentation des prix des denrées alimentaires à la suite d'inondations importantes dans de nombreuses régions du pays.

>>La dette extérieure de l'Indonésie toujours dans la marge de sécurité
>>L’Indonésie vise un taux de prêt à un seul chiffre en décembre
 

Un marché traditionnel à Jakarta. Photo : The Jakarta Post/CVN


Le gouverneur de la Banque d'Indonésie, Perry Warjiyo, a estimé une augmentation de 0,41% sur un mois de l'inflation en janvier, "le niveau le plus bas depuis 2016".

Il a ajouté que l'inflation annuelle en 2020 devrait rester faible à 3%, légèrement au-dessus du taux d'inflation de 2,72% l’année dernière.

Le taux d'inflation de 2019 est le plus bas de deux décennies et s'inscrit dans le taux d'inflation cible de 2,5%  à 4,5% de la banque centrale.

M. Perry a reconnu que les inondations généralisées au début de ce mois feraient augmenter les prix de certains aliments, tels que les piments et les oignons, mais que la hausse n'aurait pas d'impact significatif sur le taux d'inflation en raison d'une baisse des prix d'autres produits.

Cependant, l'économiste Bhima Yudhistira Adhinegara de l'Institut pour le développement de l'économie et des finances (Indef) a déclaré que les faibles dépenses des ménages pourraient être la cause du faible taux d'inflation.

Les classes moyennes et supérieures qui représentent 85% des dépenses des ménages dans le pays conservent leur argent et l'épargnent, a-t-il déclaré.

Il a également recommandé au gouvernement de rester vigilant sur les fortes hausses des prix administrés qui pourraient réduire le pouvoir d'achat des consommateurs, telles que les primes d'assurance maladie de la Health Care and Social Security Agency (BPJS Kesehatan).

Il a ajouté que le gouvernement devrait également suivre de près l'évolution des tensions américano-iraniennes qui pourraient provoquer une flambée des prix mondiaux du pétrole et augmenter les prix des carburants en Indonésie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains