26/04/2021 15:40
Avant même que le sous-marin n'ait été repéré, le président indonésien Joko Widodo avait présenté dimanche 25 avril ses condoléances aux familles des membres de son équipage.
>>Joko Widodo adresse ses condoléances aux familles
>>Le sous-marin indonésien disparu a "coulé", des débris retrouvés
>>L'espoir de sauver l'équipage d'un sous-marin indonésien s'amenuise par manque d'oxygène

Carte et données sur le sous-marin qui a coulé au large de Bali avec 53 personnes à son bord le 21 avril. Photo : AFP/VNA/CVN

"Ils étaient les meilleurs enfants de la Nation, les meilleurs patriotes qui protégeaient la souveraineté de la Nation", a-t-il dit.

"Mon fils voulait être militaire depuis qu'il était petit. C'était son rêve", expliquait à Java Edy Sujianto, le père du premier lieutenant Muhammad Imam Adi, âgé de 29 ans et père d'un petit garçon, alors qu'il espérait encore le revoir.

"Comme un accordéon qui se plie"

Selon la marine indonésienne, le submersible, livré à l'Indonésie en 1981, était en bon état pour le service malgré son âge.

Ce modèle est utilisé par une dizaine de marines à travers le monde.

Des fragments du sous-marin avaient été retrouvés le 25 avril par la Marine indonésienne. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Les autorités n'ont pas donné d'explications officielles de l'accident, mais ont suggéré que le sous-marin avait peut-être subi une panne de courant, empêchant l'équipage de refaire surface.

Elles ont toutefois écarté l'hypothèse d'une explosion, déclarant samedi 24 avril que les indices laissaient penser que le bâtiment s'était désagrégé car il avait été écrasé par la pression de l'eau à une profondeur de plus de 800 mètres, à laquelle il n'était pas conçu pour résister.

"Les coques des sous-marins sont pressurisées... mais lorsqu'elles sont percées, l'eau pénètre à l'intérieur", a souligné Wisnu Wardhana, un expert maritime à l'Institut indonésien de technologie Sepuluh Nopember. "Pouvez-vous imaginer des gens soumis à de l'eau à une telle pression ?".

Le vice-amiral français à la retraite Jean-Louis Vichot a expliqué que la coque en acier d'un submersible pouvait se briser "comme un accordéon qui se plie" si elle atteignait des profondeurs bien au-delà de ses limites.

Ce type de sous-marin est fait pour résister à la pression jusqu'à 300 ou 400 mètres de profondeur.

Plusieurs submersibles ont connu des accidents meurtriers ces dernières années.

En 2000, le sous-marin à propulsion nucléaire Koursk, le fleuron de la flotte russe du Nord, avait sombré au cours de manœuvres en mer de Barents (Nord-Ouest de la Russie), entraînant la mort des 118 membres de son équipage.

En 2017, le submersible argentin San Juan, avec 44 marins à son bord, a disparu à quelque 400 kilomètres de la côte.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.