10/10/2021 23:38
Le ministre indonésien chargé de la Coordination des affaires économiques, Airlangga Hartarto, a déclaré que l'esprit de développement du secteur des ressources humaines et de l'éducation doit être maintenu pour accélérer la reprise économique de l'Indonésie.

>>L'Indonésie veut réduire le déficit budgétaire de l'État
>>Le président indonésien demande d'accélérer la réforme de la restructuration économique

 

Vaccination contre le coronavirus à Jakarta, Indonésie le 24 septembre.
Photo : VNA/CVN  


Grâce à la bonne gestion du COVID-19, l'esprit de développement s'est ravivé avec la reprise d'activités d'apprentissage en personne limitées dans plusieurs régions, a souligné Airlangga Hartarto. 

En outre, il a estimé que la transformation économique pourrait encourager diverses structures économiques à devenir plus productives et, à terme, aider l'Indonésie à sortir du piège des revenus intermédiaires. Cependant, cela nécessite des ressources humaines qualifiées avec des compétences élevées et une compétitivité mondiale.

Ainsi, les universités doivent devenir la première ligne pour générer des ressources humaines excellentes et compétitives.

"L'Indonésie a besoin de docteurs fiables et expérimentés pour contribuer en tant que chercheurs, enseignants, gestionnaires, réformateurs ou dirigeants", a poursuivi Airlangga Hartarto.

Selon les données du ministère de l'Éducation, de la Culture, de la Recherche et de la Technologie de l'Indonésie, seuls 44.000 des 8,4 millions de nouveaux étudiants indonésiens inscrits en 2020 étaient des doctorants.

En outre, selon l'Indonesia Endowment Fund for Education (LPDP), seuls 143 citoyens indonésiens sur un million sont docteurs. Ce nombre est assez faible par rapport à d'autres pays comme la Malaisie (509), l'Inde (1.410) et le Japon (6.438).

Ainsi, le ministre Airlangga Hartarto a estimé que le renforcement de la synergie et de la coordination entre les agences gouvernementales et toutes les parties prenantes, y compris les docteurs et les universitaires, peut augmenter la résilience économique de l'Indonésie au milieu de la pandémie et accélérer la reprise économique nationale actuelle et future.

 

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Khanh Hoà accueillera plus de 9.000 touristes étrangers d'ici la fin 2021 D’ici la fin 2021, 9.350 touristes étrangers arriveront dans la province de Khanh Hoa (Centre) à bord des vols en provenance de la République de Corée, de la Russie, des Philippines, du Japon et du Cambodge...