05/02/2020 22:03
>>L’Indonésie et les EAU vont conclure des accords de près de 19 milliards d'USD
>>Indonésie : l’IPC marque une faible augmentation depuis mars 2019

L'économie indonésienne a connu une croissance de 5,02% en 2019 en raison de l’affaiblissement des investissements et des exportations, a annoncé mercredi 5 février l'Agence centrale des statistiques (BPS). Il s’agit du niveau le plus faible depuis 2015. Il est inférieur aux 5,17% en 2018 et à l'objectif de 5,3% fixé par le gouvernement. La croissance économique du pays au quatrième trimestre n’a atteint que 4,97% en glissement annuel, soit le plus faible niveau depuis le quatrième trimestre 2016. Cependant, cette croissance est encore assez bonne dans le contexte du ralentissement économique mondial car il n’était pas facile de maintenir un niveau de 5%, a déclaré le chef de BPS, Suhariyanto, lors d'un point presse donné le 5 février à Jakarta. Face aux impacts du différend commercial entre les États-Unis et la Chine, la croissance de l’Indonésie a été soutenue par les dépenses relativement élevées des ménages au cours de l’année dernière. Les dépenses des ménages, qui représentent plus de la moitié du PIB national, ont bondi de 5,04% l'année dernière, soit une baisse légère de 0,01 point par rapport à l'an dernier en raison de la baisse des ventes de véhicules. L'investissement a augmenté de 4,45% l'année dernière, en forte baisse par rapport au niveau de 6,67% enregistré en 2018. Les dépenses publiques ont enregistré une croissance de 3,25% par rapport aux 4,8% en 2018, tandis que les exportations et les importations ont baissé respectivement de 0,87% et de 7,69% l'année dernière. Andry Asmoro, économiste en chef de la banque Mandiri, a estimé que la croissance du PIB pourrait atteindre 5,14% en 2020, grâce à une croissance plus élevée des investissements, ainsi qu’à de fortes dépenses des ménages. Toutefois, le Fonds monétaire international (FMI) a réduit ses prévisions de croissance du PIB de l'Indonésie à 4,8% en 2020 et à 5,1% en 2021.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.