22/02/2019 22:56
>>Tsunami en Indonésie: recherche de survivants, le bilan grimpe à 373 morts
>>Indonésie: le bilan des séismes et du tsunami s'alourdit à 1.649 morts

Des centaines d'Indonésiens se sont rassemblés jeudi 21 février pour nettoyer une plage, contribuant ainsi à sensibiliser le public au problème de déchets marins. Quelque 200 étudiants, militaires et habitants ont nettoyé la plage dans le sud de l'île de Sumatra, ramassant des tas de plastique, des tongs jetées et d'autres débris. Durant trois heures, le groupe a collecté 30 tonnes de déchets sur la plage dans la province de Lampung. La campagne annuelle de nettoyage de la plage a été lancée pour la première fois en 2010 après qu'une énorme quantité d'ordures ait été trouvée dans les filets de pêche des pêcheurs locaux. D'autres campagnes d'élimination des ordures ont été lancées en Indonésie, le deuxième contributeur mondial de déchets marins après la Chine. Le problème est devenu si grave dans les zones de villégiature de Bali que les autorités ont déclaré une situation urgente concernant les déchets, il y a deux ans, après qu'une partie de la côte soit inondée de déchets. L'année dernière, un cachalot a été retrouvé mort au large de l'île de Sulawesi avec 115 gobelets en plastique et 25 sacs en plastique dans son estomac. Le gouvernement indonésien s'est engagé à réduire de 70% ses déchets plastiques en mer d'ici 2025.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.