29/07/2018 15:56
Au moins 10 personnes ont trouvé la mort et des dizaines ont été blessées dimanche 29 juillet à la suite d'un séisme de magnitude 6,4 sur l'île touristique de Lombok, dans le Sud-Est de l'Indonésie, selon les autorités locales.

>>Séisme en Indonésie: 2 morts et plus de 300 bâtiments endommagés
>>Indonésie: séisme de magnitude 6,4 au large de la province des Moluques du Nord
 

Des Indonésiens fouillent dans les décombres d'une maison de Lombok en Indonésie après un tremblement de terre, le 29 juillet (Photo transmise par l'agence indonésienne de gestion des catastrophes).


Ce puissant tremblement de terre a provoqué des scènes de panique, des habitants fuyant leurs maisons et des occupants d'hôtels se précipitant à l'extérieur. Le séisme, dont l'épicentre était situé à une faible profondeur, sept kilomètres, a eu lieu à 06h47 heure locale dimanche (22h47 GMT samedi 28 juillet). Il a été suivi par plus d'une centaine de répliques, a précisé l'institut américain de géophysique USGS.

"Le tremblement de terre a fait au moins 10 morts, environ 40 personnes ont été blessées et des centaines de maisons ont été endommagées", a déclaré un porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho.

"Nous nous attendons à ce que le bilan augmente encore car nous n'avons pas fini de recueillir des informations" consécutives à la catastrophe", a-t-il ajouté.

Une Malaisienne de 30 ans figure parmi les victimes, a indiqué M. Sutopo, précisant que les personnes blessées avaient été touchées par des débris.

"Le séisme était très fort, tout le monde chez moi a paniqué, nous avons tous couru dehors", a déclaré Zulfikli, un habitant du nord de Lombok. "Tous mes voisins sont sortis eux aussi et l'électricité a été coupée", a-t-il ajouté.

Au moins deux des répliques étaient d'une magnitude supérieure à 5, selon l'USGS.

Le tremblement de terre a eu lieu à 50 kilomètres au nord-est de Mataram, la principale ville de Lombok. Cette île est une destination touristique réputée et se trouve à une centaine de kilomètres à l'est de l'île de Bali, elle aussi très touristique.

Deux touristes blessés
 

Un Indonésien dans les décombres d'une maison de Lombok en Indonésie après un tremblement de terre, le 29 juillet 2018 (Photo transmise par l'agence indonésienne de gestion des catastrophes)


Autre conséquence du puissant séisme, les sentiers de randonnée très populaires sur le mont Rinjani, un volcan culminant à quelque 3.700 mètres d'altitude sur l'île de Lombok, ont été fermés à la suite de glissements de terrain, a précise l'agence.

Deux touristes espagnols qui escaladaient le mont avec un guide local au moment où le séisme s'est produit ont été légèrement blessés à la suite d'un glissement de terrain, a déclaré le propriétaire d'une maison d'hôtes proche du volcan Rinjani.

"Des pierres tombaient sur eux au moment du tremblement de terre", a déclaré Karyadi, qui n'a qu'un patronyme comme nombre d'Indonésiens.

"Nos hôtes étaient sous le choc. Des répliques se sont produits presque sans interruption ce matin", a-t-il ajouté.

À l'hôtel Katamaran sur la plage de Senggigi, une trentaine d'hôtes se sont précipités dans le lobby de l'établissement pendant une demi-heure, avant de regagner leurs chambres.

"Ils se sont calmés et sont retournés dans leurs chambres quand nous leur avons expliqué que le séisme n'avaient pas entraîné de tsunami", a déclaré le réceptionniste de l'hôtel, Nyoman Suwarningsih.

Le séisme a aussi été ressenti sur les petites îles de Gili, au large de Lombok, des destinations touristiques populaires.

"Heureusement, il n'y a eu aucune scène de panique pendant le séisme, même s'il était assez puissant", a déclaré Lilis Letisha, réceptionniste de l'hôtel Ombak Paradise, sur l'île de Gili Air.

Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée, a indiqué le porte-parole de l'agence indonésienne de géophysique et de météorologie Hary Tirto Djatmiko.

L'Indonésie, un archipel de 17.000 îles et îlots, se trouve sur la Ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. Le pays est frappé par de nombreux séismes, mais la plupart ne sont pas dangereux.

En 2004, un tsunami provoqué par un séisme sous-marin de magnitude 9,3 survenu au large de l'île de Sumatra, dans l'ouest de l'archipel, a tué 220.000 personnes dans les pays qui bordent l'océan Indien, dont 168.000 en Indonésie.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.