21/05/2018 17:10
>>Indonésie: plusieurs arrestations après une série d’attentats à Surabaya
>>Indonésie : le gouverneur de Jakarta remporte la présidentielle

Asih Widodo participe presque toutes les semaines à une veillée en face du palais présidentiel à Jakarta, réclamant que justice soit rendue pour son fils tué lors d'une vague de violences meurtrières après la chute du dictateur indonésien Suharto en 1998. La journée de lundi 21 mai marque le 20e anniversaire de la démission de l'ancien général Suharto au plus fort de la crise économique asiatique, pendant laquelle l'Indonésie a été paralysée par des émeutes, des pénuries de nourriture, une dégringolade de la roupie et un chômage de masse. Plus d'un millier de personnes auraient été tuées peu avant le départ de Suharto et dans les mois qui ont suivi la chute de son régime autocratique chassé par une révolte populaire après 31 ans de règne (1967-1998). Le fils de Mme Widodo, Sigit Prasetyo, alors étudiant dans une école d'ingénieurs, a succombé à une pluie de balles tirées par l'armée sur une foule de manifestants. "J'étais au travail quand j'ai reçu un appel téléphonique m'indiquant que mon fils était à l'hôpital. Je savais dans mon cœur qu'il était parti. Mon fils a été tué par l'armée", a confié Mme Widodo lors d'une récente veille au centre de la capitale indonésienne, au côté d'autres parents exigeant des réponses concernant la mort d'étudiants tués.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?