25/06/2020 00:17
Depuis cinq années consécutives, le delta du Mékong reste en tête dans le classement de l’Indice de compétitivité provinciale (ICP) parmi les six régions économiques du pays.
>>Publication du rapport 2019 sur l’indice de compétitivité au niveau provincial 
>>Bac Liêu cherche à améliorer son indice de compétitivité provinciale

Vinh Long figure en pôle position dans le delta du Mékong en matière d'indice de compétitivité provinciale.
Photo : CTV/CVN

L’Indice de compétitivité provinciale (ICP) a été communiqué le 15 juin lors de la conférence d’évaluation de l’environnement de l'investissement. Cet événement a été organisé dans la province de Vinh Long (Sud) par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI), en coopération avec le Comité populaire provincial de Vinh Long. Il a attiré les représentants des provinces et villes du delta du Mékong ainsi que d’entreprises locales.

Selon Vo Tân Thành, vice-président de la VCCI, concernant l’amélioration de l’environnement et des affaires, ces dernières années, le delta du Mékong a bien progressé et certaines villes et provinces se sont inscrites dans la liste de celles ayant reçu la mention "haute qualité" en matière de gouvernance économique.

Concrètement, le point médian de l’ICP de cette région poursuit sa courbe de croissance régulière depuis plusieurs années. Pour la période 2015-2019, ce point a augmenté de 10%, soit l’équivalent de 5,95 points, portant son point médian de 59 en 2015 à 64,99 en 2019. En particulier, cinq des treize provinces du delta  se classent en permanence dans la liste des vingt villes et provinces de premier rang en termes d’ICP national.

Dông Thap, Vinh Long, Bên Tre, Long An et Cân Tho en font partie. La province de Dông Thap est classée deuxième parmi les 63 villes et provinces du pays depuis trois ans en termes d’ICP, selon le rapport de la VCCI.

Selon Dâu Anh Tuân, chef du Service juridique de la VCCI, les provinces du delta du Mékong devraient se concentrer sur l'amélioration d'un certain nombre d'aspects pour obtenir un ICP encore plus élevé dans l'avenir. Les points à améliorer seraient les coûts d’entrée sur le marché, en particulier pour les frais d'enregistrement ou encore la réduction de l’inspection commerciale.

De plus, les villes et provinces de la région sont appelées à développer le marché de fourniture de services auxiliaires pour les entreprises, à parfaire la qualité éducative dans les lycées et les écoles de formation professionnelle ainsi que dans les agences pour l’emploi.

Selon Lu Quang Ngoi, président du Comité populaire de la province de Vinh Long, de plus en plus d'investisseurs vietnamiens et étrangers utilisent les données d’ICP comme source d’information de référence lorsqu'ils envisagent d'investir ou d’augmenter leurs investissements dans cette région.

Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.