12/10/2021 11:44
Alexander Zverev et Andy Murray, qui ont bataillé pour venir à bout de Jenson Brooksby et Carlos Alcaraz, s'affronteront au 3e tour du Masters 1000 d'Indian Wells, qu'a atteint également dimanche 10 octobre Matteo Berettini, mais pas Felix Auger-Aliassime.
>>Indian Wells : Gaël Monfils qualifié pour le 3e tour
>>Indian Wells : lauréate surprise de l'US Open, la Britannique Raducanu éliminée

Alexander Zverev, vainqueur de Jenson Brooksby au Masters 1000 d'Indian Wells, en Californie, le 10 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Zverev, 4e mondial et à ce titre un des rivaux de Daniil Medvedev pour le titre en l'absence du N°1 mondial Novak Djokovic, s'est imposé 6-4, 3-6, 6-1 en une heure et 48 minutes.

Vainqueur au Masters 1000 de Cincinnati, dans la foulée de sa médaille d'or glanée aux Jeux de Tokyo, l'Allemand a commis beaucoup de fautes directes (35), gêné par le jeu assez imprévisible de l'Américain. Mais il a su s'appuyer sur sa première balle (12 aces) et ses coups gagnants (28 contre 17 pour Brooksby) pour s'imposer.

Il affrontera le vétéran Andy Murray, à la recherche de son lustre passé, à 34 ans, après une série de blessures l'ayant fait chuter au 121e rang mondial.

L'Écossais est sorti vainqueur 5-7, 6-3, 6-2 d'une confrontation intergénérationnelle contre Carlos Alcaraz, qui fut une des révélations du dernier US Open, en éliminant au 3e tour le Grec Stefanos Tsitsipas, avant d'abandonner en quart de finale, blessé à la cuisse contre le Canadien Felix Auger-Aliassime.

Service à la cuillère 

Présenté par son adversaire comme un futur N°1 mondial, celui qui occupe pour l'heure la 38e place a remporté la première manche, après avoir été mené 3-0 puis en ayant sauvé une balle de set.

Nullement décontenancé, Murray a encore intensifié la pression sur son jeune adversaire. Et, commettant peu d'erreurs, il a empoché logiquement le deuxième set, en plaçant au passage un rare service à la cuillère, qui a fait ace.

L'Écossais Andy Murray ému après sa victoire en trois sets contre la jeune pépite espagnole Carlos Alcaraz à Indian Wells, le 10 ocotbre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Puis après avoir pris d'entrée de troisième manche le service d'Alcaraz, qui venait de se faire soigner pour une grosse ampoule, il a su effacer quatre balle de débreak, puis en a fini en un peu plus de trois heures.

"Au premier set, j'ai eu l'impression d'avoir plus d'opportunités mais je ne les ai pas saisies, alors oui, je suis content de la façon dont je me suis battu, car j'ai eu l'impression qu'il jouait peut-être mieux dans le deuxième set", a commenté Murray, saluant "un joueur de premier plan, qui a beaucoup de potentiel".

Autre favori en lice dimanche, Stefanos Tsitsipas (3e mondial) a réussi son entrée, en disposant de l'Espagnol Pedro Martínez 6-2, 6-4.

Le Grec, qui compte à son palmarès un Masters 1000, glané à Monte Carlo l'an passé, affrontera au 3e tour un adversaire un peu plus chevronné, l'Italien Fabio Fognini (30e).

Swiatek expéditive 

Dans la même partie de tableau, un autre Transalpin, Matteo Berrettini (7e) s'est lui qualifié sans encombre, aux dépens du Chilien Alejandro Tabilo 6-4, 7-5. Son compatriote Jannik Sinner (14e) en a fait de même en battant l'Australien John Millman 6-2, 6-2. Et le Français Gaël Monfils (18e) n'a pas eu plus de mal à se défaire 6-4, 6-2 d'un autre Italien, Gianluca Mager.

La surprise du jour a consisté en l'élimination du Canadien Felix Auger-Aliassime (11e), balayé 6-4, 6-2 par l'Espagnol Albert Ramos Vinolas (48e).

Chez les dames, Iga Swiatek (4e) a été expéditive pour avancer en 8e de finale, aux dépens de la Russe Veronika Kudermetova (6-1, 6-0). Une victoire, un an jour pour jour après son sacre à Roland Garros, alors organisé à l'automne en raison de la pandémie de COVID-19.

Autre qualifiée attendue, mais bien plus laborieusement, l'Ukrainienne Elina Svitolina (7e) a bataillé pour se défaire 4-6, 6-4, 7-6 (7/3) de la Roumaine Sorana Cirstea.

De son côté, la Bélarusse Aliaksandra Sasnovich, déjà tombeuse au tour précédent de la sensation de l'US Open Emma Raducanu, a ajouté une autre lauréate d'un tournoi du Grand Chelem à son tableau de chasse, en éliminant 7-5, 6-4 la Roumaine Simona Halep, victorieuse à Roland Garros en 2018 et Wimbledon en 2019.

La Canadienne Leylah Fernandez, finaliste face à Raducanu à l'US Open, s'est elle aussi qualifiée, en se défaisant 5-7, 6-3, 6-4 de la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, finaliste à Roland Garros.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.