01/10/2019 12:34
Près de 113 personnes ont trouvé la mort au cours des trois derniers jours dans le Nord de l'Inde en raison d'inondations causées par des pluies de mousson tardives, ont annoncé les autorités locales.
>>Inde: 77 morts dans les inondations dans le Kerala
>>Inondations en Inde, Népal et Bangladesh : au moins 175 morts

L'État indien de Bihar a été inondé le 28 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les précipitations tardives de la mousson ont provoqué le décès de 93 personnes dans le grand État d'Uttar Pradesh et d'une vingtaine d'autres dans la région voisine du Bihar, précisent ces sources.

"Rien qu'à Patna, il y a eu 226 millimètres de pluie depuis vendredi", a déclaré un responsable du département de gestion des catastrophes. De nouvelles pluies sont attendues ces prochains jours, faisant de la mousson de cette année la plus importante qu'aura connu l'Inde depuis 1917, selon le quotidien Times Of India.

La mousson annuelle dure normalement de juin à septembre avec pour fonction biologique le rechargement des sources d'eau du sous-continent indien. Au mois de juillet, la mousson a fait près de 650 morts à travers l'Inde, le Népal, le Bangladesh et le Pakistan.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Côn Dao figure parmi les endroits où l’eau est la plus bleue du monde Située dans la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu, l'île de Côn Dao est classée dans une liste mondiale des meilleurs endroits où les visiteurs peuvent profiter de l’eau bleue, selon le magazine Travel Leisure.