12/08/2019 18:08
Cent-quinze personnes ont trouvé la mort ces trois derniers jours dans les inondations qui frappent plusieurs États situés le long des côtes occidentales de l'Inde, dont le Kerala, le Karnataka, le Maharashtra et le Gujarat, ont rapporté dimanche 11 août les médias locaux.
Inondations dans l'Ouest de l'Inde.
Photo: AFP/VNA/CVN


Le nombre exact de morts demeure toutefois inconnu et plusieurs agences officielles mènent actuellement des opérations de secours. L'État le plus touché est celui du Kerala (Sud) où 57 morts ont été signalés ces trois derniers jours.

Les inondations ont fait 26 morts dans celui du Karnataka et environ 20 autres dans le Gujarat, tandis qu'environ 12 personnes ont été tuées dans le Maharashtra (Sud-Ouest).

Plus d'un demi-million de personnes ont dû être évacuées et accueillies dans des camps de secours établis par leurs gouvernements régionaux respectifs. On avait déjà recensé plus de 200 morts dans la deuxième quinzaine de juillet à cause de semblables inondations dans les États du Bihar et de l'Assam (Nord-Est). Les services météo indiens (IMD) ont par ailleurs émis dimanche 11 août une alerte rouge aux fortes pluies concernant trois districts du Kerala: Wayanad, Kannur et Kasaragod.

L'une des quatre vannes du barrage de Banasurasagar à Wayanad a été ouverte samedi 10 août pour procéder à un lâcher d'eau, tandis qu'il a été demandé aux riverains de la rivière Kabini de rester vigilants.

Cet ouvrage est l'un des plus grands barrages en terre de l'Inde. Les inondations ont également affecté les transports ferroviaires et aériens dans le Kerala où, selon des médias, environ 125.000 personnes ont été évacuées dans quelque 1.100 camps.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.