01/02/2018 20:24
Le gouvernement indien a présenté jeudi 1er​ février un budget annuel pour l'exercice 2018-2019 mettant l'accent sur les zones rurales, où vivent deux Indiens sur trois, à près d'un an des prochaines élections nationales.
>>Inde : Rahul Gandhi prend la tête du parti du Congrès
>>L’Inde et Singapour s’engagent à lutter contre le terrorisme

Le ministre des Finances, Arun Jaitley, devant le Parlement à New Delhi, le 1er février.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le budget annuel pour l'exercice 2018-2019  a une signification politique particulière pour le gouvernement de Narendra Modi car il est le dernier budget complet de son mandat. Les nationalistes hindous retourneront en effet devant les urnes à l'occasion d'un scrutin qui devrait se tenir au printemps 2019.

"Nous avons lancé des programmes pour diriger les bénéfices des réformes structurelles et de la bonne croissance jusqu'aux fermiers, aux pauvres et d'autres sections vulnérables de nos sociétés pour tirer nos régions sous-développées", a déclaré le ministre des Finances Arun Jaitley devant le Parlement.

Si le géant démographique d'Asie du Sud connaît une urbanisation impressionnante, les zones rurales restent encore le berceau de la majeure partie de son 1,25 milliard d'habitants.

L'agriculture, qui représente environ 15% du PIB mais emploie la moitié de la population active, est à la traîne dans le train de la croissance et fait craindre au pouvoir en place le mécontentement des villages.

Dévoilant une série d'initiatives visant différentes secteurs agricoles, New Delhi a notamment annoncé qu'elle consacrerait au total pour cette année 14.340 milliards de roupies (180 milliards d'euros) pour développer l'infrastructure des zones rurales.

"Cela créera dans le secteur de l'emploi 3,21 milliards de jours travaillés, 317.000 kilomètres de routes rurales, 5,1 millions de maisons et 18,8 millions de toilettes et 17,4 millions de foyers électrifiés", a assuré M. Jaitley dans un discours solennel alternant entre l'anglais et le hindi - une rupture de la tradition dans la mesure où cette allocution annuelle est normalement prononcée dans la langue de Shakespeare.

Pays au PIB de 2.500 milliards de dollars, l'Inde connaît actuellement un ralentissement de sa croissance mais sa progression reste cependant parmi les plus rapides des économies majeures de la planète.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.