31/05/2018 16:55
>>Médecine : les laboratoires de haute sécurité en Europe
>>Un nouveau vaccin antipolio en Inde, une éradication totale approche

Le bilan des victimes du virus Nipah en Inde est passé à 16 morts depuis la mort de deux nouvelles personnes dans l'État du Kerala (Sud), ont déclaré mardi 29 mai des responsables. "Un homme de 56 ans et un jeune individu de 28 ans sont morts mercredi soir au Medical College Hospital de Kozhikode dans le district éponyme, l'épicentre de l'épidémie à virus Nipah", a déclaré un responsable médical. En dehors des 16 morts des districts de Kozhikode et Mallapuram, 94 personnes ont été placées en quarantaine à domicile tandis que 17 autres sont sous traitement à l'hôpital. "Toutes les actions ont été prises pour empêcher la propagation du virus", a indiqué la ministre de la Santé K. K. Shailaja. Le ministère indien de la Santé a récemment annoncé avoir contenu le virus. "C'était une infection très localisée et nous sommes parvenus à bien la contenir", a déclaré Preeti Sudan, secrétaire en charge de la Santé. Des responsables médicaux ont identifié un puits infesté de chauve-souris du district de Kozhikode comme étant l'épicentre probable de l'épidémie de Nipah dans le pays. C'est la troisième épidémie de Nipah en Inde. Les deux précédentes épidémies ont été relevées en 2001 et 2007 dans l'État du Bengale-Occidental, frontalier du Bangladesh, et ont fait 50 morts. Le virus Nipah est une maladie infectieuse émergente qui s'est déclarée pour la première fois dans un village malaisien en 1999. Les experts médicaux indiquent qu'il n'existe aucun vaccin pour le virus qui provoque en premier lieu de la fièvre et un essoufflement chez les patients infectés, et que seuls des soins intensifs peuvent aider à les soigner.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.