25/10/2018 17:29
Le Vietnam et l’Inde ont déterminé que les biotechnologies dans l’agriculture et la santé, l’informatique, la télédétection et certains autres domaines porteraient le commerce bilatéral à 15 milliards de dollars d’ici 2020.
>>Le Vietnam au 11e Sommet mondial sur le leadership en agriculture en Inde
>>Des entreprises vietnamiennes au 6e Salon international de soie de l’Inde
>>Le Vietnam participe à la foire des produits chimiques en Inde

Application de la biotechnologie dans l'agriculture est l'un des domaines permettant d'impulser le commerce bilatéral entre le Vietnam et l'Inde.
Photo: Minh Tri/VNA/CVN

Dans une déclaration, le ministère indien de l’Industrie et du Commerce a précisé que le Vietnam nécessitait une aide pour son développement socioéconomique et la  promotion du commerce, et que l’Inde était un partenaire approprié. Les deux pays considèrent les domaines tels que les biotechnologies dans l’agriculture et la santé, la fabrication de nouveaux matériaux, les technologies de l’information et l’électronique, l’informatique, le nucléaire civil, les sciences et technologies, la télédétection et les énergies non traditionnelles comme des forces pour dynamiser le commerce bilatéral.

Ces questions ont été abordées lors d’un entretien tenu le 24 octobre à New Delhi entre le vice-ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, Trân Thanh Nam, et le président du Conseil de la promotion du commerce de l'Inde, Mohit Singla. Les deux parties ont aussi discuté des opportunités d'affaires et de coopération dans le futur et des mesures pour promouvoir Indusfood, la foire de promotion des produits alimentaires et agricoles de l’Inde au Vietnam.

Les sept premiers mois de cette année, le commerce bilatéral s’est chiffré à 6,36 milliards de dollars, selon le Département général des douanes du Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.