11/06/2014 21:38
Un échange Vietnam-Inde sur le commerce des matières premières des aliments pour animaux domestiques a eu lieu le 11 juin à Hô Chi Minh-Ville, sous l’égide de l’Association indienne des fabricants d’huiles végétales et de l’Association des entreprises indiennes au Vietnam.

Treize entreprises indiennes étaient présentes afin de trouver des partenaires vietnamiens, d’approfondir leurs relations avec les importateurs vietnamiens de matières premières pour les aliments pour animaux domestiques, mais surtout pour présenter et exporter des huiles au Vietnam.


Échange Vietnam-Inde sur le commerce de matières premières pour la fabrication d’aliments pour animaux domestiques, le 11 juin à Hô Chi Minh-Ville.


«Nous voudrions étudier les machines d’extraction d’huiles végétales du Vietnam, ensuite renforcer notre coopération, notamment les échanges d’informations sur les techniques et le marché, avec les usines d’extraction et de filtrage d’huiles végétales, les importateurs d’huiles, ainsi que les usines de transformation d’aliments pour animaux domestiques», a déclaré Vijay Data, président de l’Association indienne des fabricants d’huiles végétales.

Importations d’huiles d’Inde

L’Inde exporte chaque année environ 4,5 à 5 millions de tonnes d’huile de soja, de colza, d’arachide, de tournesol, de riz... pour l’agroalimentaire, la fabrication d’aliments pour les volailles et les poissons, ainsi que d’engrais.

Rencontre entre deux entreprises indienne et vietnamienne.


Cependant, ces deux dernières années, ses exportations en Asie du Sud-Est ont fortement diminué, ce qui a conduit le ministère indien du Commerce de conseiller ces associations à renforcer la présentation de leurs produits sur le marché vietnamien en vue de relancer les exportations dans ce secteur.

Vijay Data a déclaré en particulier que «l’Inde apprécie le Vietnam en tant que partenaire potentiel dans l’industrie de l’extraction des huiles végétales qui représentent une bonne part du commerce bilatéral».

En 2013, la production d’aliments industriels du Vietnam qui s’est élevée à 16,8 millions tonnes a nécessité l’importation de 9,2 millions de tonnes de matières premières pour un coût de 4,4 milliards de dollars. Les fournisseurs du Vietnam sont, entre autres, les États-Unis, l’Argentine, le Brésil, et l’Inde qui représente à elle seule 30 % des achats du Vietnam. Ainsi, en 2013, il a importé 3,3 tonnes d’huile de soja, dont 800.000 tonnes d’Inde.

En outre, la plupart des céréales comme le blé ou le maïs sont toujours importées d’Inde. Il y a un avantage certain, c’est que le transport maritime se fait en 20 jours alors qu'avec le Brésil, l’Argentine ou les États-Unis, il faut 50 jours.

Lê Ba Lich, président de l’Association des aliments d’élevage du Vietnam, a souligné qu’«en termes d’importations, les entreprises vietnamiennes s’intéressent d’abord aux trois facteurs que sont la qualité, le prix et le respect des engagements. Et je sais que les entreprises indiennes assurent réellement la qualité de leurs produits”.

Texte et photos : Dang Huong/CVN




Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.