26/07/2017 23:02
Le bilan de l'effondrement d'un immeuble dans l'État du Maharashtra en Inde s'élève désormais à 17 morts, et 11 blessés ont été retrouvés sous les décombres, ont confirmé mercredi 26 juillet des responsables locaux.

>>Au moins 16 morts, une centaine de personnes piégées dans l'effondrement d'une usine
 

Un bâtiment de quatre étages datant des années 1970 s'est effondré le 25 juillet à Ghatkopar, en Inde.
Photo : AFP/VNA/CVN


Un bâtiment de quatre étages datant des années 1970 s'est effondré mardi 25 juillet à Ghatkopar, dans la banlieue est de Mumbai, capitale économique du pays. "Nous avons extrait 17 corps et 11 blessés des décombres de l'immeuble effondré", a déclaré un responsable du service de gestion des catastrophes de la société municipale Brihanmumbai (BMC), à la tête de l'organisation municipale de Mumbai.

"Parmi les blessés, six personnes ont déjà quitté l'hôpital, alors que cinq sont encore hospitalisées". Parallèlement, des équipes spéciales d'intervention, des pompiers, des policiers, ainsi que des habitants du quartier fouillent activement les décombres pour tenter de retrouver des survivants ou des corps. Les autorités craignent qu'une trentaine de personnes soient encore piégées sous les décombres.

Près de 15 familles habitaient dans les trois étages supérieurs du bâtiment, alors que le rez-de-chaussée était occupé par une maison de retraite. Selon les responsables, la maison de retraite était vide lors de l'effondrement. Cependant, le propriétaire effectuait des travaux de rénovation illégaux, ce qui a poussé la police à interpeller le propriétaire.

Le ministre en chef de l'État du Maharashtra, Devendra Gangadhar Fadnavis, a ordonné l'ouverture d'une enquête approfondie et a demandé aux responsables de la BMC de lui remettre un rapport sur cet effondrement dans deux semaines. Le ministre s'est engagé à punir sévèrement les coupables. Les effondrements d'infrastructures sont fréquents en Inde. Selon les spécialistes, le laxisme administratif et la corruption sont les principales causes des effondrements, puisqu'ils aboutissent souvent à l'utilisation de matériaux de mauvaise qualité, ainsi qu'à une surveillance inadéquate et un respect insuffisant des normes de sécurité.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Bientôt la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature se déroulera du 21 au 23 novembre dans le centre de la culture et des arts du Vietnam (N°2, rue Hoa Lu) à Hanoï.