21/01/2018 18:22
La renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain entre le Canada, les États-Unis et le Mexique entre dans une phase cruciale mardi 23 janvier à Montréal.
 >>ALENA : reprise des tractations sur fond de fortes tensions
>>Aléna : États-Unis, Canada et Mexique à nouveau réunis pour négocier

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland.
Photo : AFP/VNA/CVN

Cette sixième ronde de négociations entre les représentants des trois pays se déroule, pendant six jours, dans un contexte de relations commerciales tendues entre le Canada et les États-Unis où le président Donald Trump vient de souligner sur Twitter que "l'Aléna est une mauvaise blague!".

Irrité par une série de taxes antidumping et compensatoires imposées récemment sur ses exportations vers les États-Unis - sur le bois de construction, les avions CSeries de Bombardier ou le papier journal -, le Canada a porté plainte à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre les pratiques protectionnistes des Américains.

Faisant monter d'un cran la pression avant d'accueillir mardi 23 janvier ses invités américains et mexicains, le Canada a entamé vendredi 19 janvier les "démarches nécessaires dans le cadre du processus d’appel" de l'Aléna pour contester les droits de douane sur les importations de bois et des CSeries Bombardier.

Conformément à un engagement de sa campagne, le président Trump a obligé ses deux voisins à renégocier les termes de l'accord de libre-échange datant de 1994.

À l'automne, les trois pays se sont donné jusqu'à fin mars pour s'entendre sur la modernisation de l'Aléna, "la plus grande zone de libre-échange au monde", se plaît à rappeler la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland.

Chargée des négociations, Mme Freeland reste prudente et se prépare "au pire" avec un éventuel retrait américain de l'accord.

Engagées il y a six mois, les négociations qui vont se poursuivre à Montréal sont organisées sur 28 thèmes et autant de litiges, certains fort épineux.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.