24/07/2018 12:28
Au Sud de l'Europe, les violents incendies qui ont ravagé lundi 23 juillet les alentours d'Athènes ont fait plus de 20 morts et plus d'une centaine de blessés, selon un bilan encore provisoire, annoncé dans la nuit par le gouvernement grec.
>>Les catastrophes aux portes de la capitale
>>Un incendie de forêt a été maîtrisé dans le Sud-Ouest de la Chine
>>Climat: l'accord de Paris encore loin de prendre vie

Des Grecs observent un feu de forêt à Rafina dans la banlieue d'Athènes, en Grèce, le 23 juillet. Photo: AFP/VNA/CVN

En Grèce, la plupart des victimes ont été piégées dans les environs de la localité balnéaire de Mati, à 40 kms au nord-est d'Athènes, "à leur domicile ou dans leurs voitures", a indiqué le porte-parole du gouvernement grec, Dimitris Tzanakopoulos, dans un message télévisé.

Onze des blessés sont dans un état grave, tandis que 16 sont des enfants, a-t-il précisé.

"Avec l'avancée des secours, nous risquons de découvrir de nouvelles victimes, la nuit va être longue", s'était auparavant inquiété un responsable des pompiers.

Peu avant minuit, un photographe de l'AFP a notamment découvert d'abord trois puis un quatrième corps, tous carbonisés, sous une voiture et une moto à Mati, tout près du port.

Neuf patrouilleurs côtiers, deux bâtiments militaires et des dizaines de bateaux privés assistés d'hélicoptères de l'armée étaient mobilisés pour évacuer sur le port de Rafina, proche de Mati, les résidents et touristes ayant fui les flammes sur les plages et en mer, a-t-il précisé.

Les rescapés étaient transférés vers des hôtels et des camps militaires, tandis que de nombreux proches inquiets affluaient à Rafina.

Au vu de la situation, la présidence de la République a annulé la réception annuelle prévue mardi 24 juillet pour commémorer le rétablissement de la démocratie en Grèce en juillet 1974.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.