23/12/2019 22:31
Le Premier ministre australien Scott Morrison, contesté pour son manque d'action contre le réchauffement climatique, s'est rendu dimanche 22 décembre sur le front des incendies après avoir interrompu ses vacances à Hawaï qui avaient choqué l'opinion publique.
>>Australie : le Premier ministre rejette les appels à réduire l'industrie du charbon
>>Australie : remparts contre les incendies, les pompiers volontaires soumis à rude épreuve


Des fumées de feux de forêt près de maisons à Bargo, en banlieue de Sydney), le 21 décembre en Australie. Photo : AFP/VNA/CVN

Le chef du gouvernement a rendu visite aux services de pompiers des zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, dont les volontaires  combattent depuis des mois des incendies dévastateurs qui échappent à tout contrôle.

Il a dit regretter d'être parti en vacances dans ce contexte. "Je comprends que les gens aient été choqués que je sois en vacances avec ma famille pendant que la leur était en grande souffrance".

"Si je pouvais revenir dans le temps, en sachant ce que je sais aujourd'hui, nous aurions pris une autre décision", a-t-il déclaré.

Les conditions étaient déjà très difficiles sur le front des incendies au moment de son départ, avec des feux qui avaient détruit une superficie équivalente à la Belgique et dont les fumées toxiques enveloppaient plusieurs villes de l'Est, et notamment Sydney.

Des nombreux Australiens étaient descendus dans la rue pour protester, ou avaient manifesté leur désapprobation sur les réseaux sociaux.

"Je présente mes excuses", a dit le dirigeant conservateur. "Il y a des leçons que j'ai apprises".

"Je suis sûr que les Australiens sont justes et comprennent que quand on fait une promesse à ses enfants, on tâche de la tenir", a-t-il expliqué. Mais "en tant que Premier ministre, on a d'autres responsabilités".

S'il a admis qu'il y avait un lien entre les incendies et le changement climatique, il s'est refusé à revenir sur la politique du gouvernement favorable à l'industrie minière du charbon.

Les incendies sont courants sur l'immense île-continent au moment du printemps et de l'été austral. Mais ils ont été particulièrement précoces et virulents cette année et les climatologues s'accordent à dire que le réchauffement de la planète rend les conditions encore plus propices à leur propagation.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

La forêt de Trà Su, écosystème à part entière du delta du Mékong La forêt de Trà Su est un écosystème à part entière du delta du Mékong dans le Sud du Vietnam. Localisée à une vingtaine de kilomètres de la ville de Châu Dôc, la forêt de Trà Su s’étend sur plus de 800 hectares.