25/06/2017 15:07
Un camion citerne transportant des hydrocarbures s'est renversé et a pris feu dimanche 25 juin dans le centre du Pakistan, tuant au moins 123 personnes et en blessant une centaine d'autres, selon un responsable local.
>>Explosion devant un QG de la police au Pakistan, au moins 11 morts
>>Afghanistan : décision sur des renforts américains dans "quelques semaines"
Un camion citerne transportant du pétrole a pris feu dimanche 25 juin dans le centre du Pakistan. Photo : AFP/VNA/CVN 

"Au moins 123 personnes ont été tuées et plus de 100 blessées dans un incendie qui s'est déclaré lorsqu'un camion citerne s'est renversé et que les victimes se sont précipitées pour récupérer le carburant qui s'était répandu sur la chaussée", a déclaré un responsable des autorités locales, Rana Mohammad Saleem Afzal à la télévision publique. L'accident est intervenu tôt dimanche 25 juin près de la ville d'Ahmedpur East, à quelque 670 kilomètres au sud de la capitale Islamabad.

L'armée pakistanaise a indiqué envoyer des hélicoptères pour évacuer les blessés, et les hôpitaux alentours ont été placés en état d'alerte. Le Pakistan est un très mauvais élève en matière de sécurité routière, en raison du mavais état des routes, du manque d'entretien des véhicules et de l'imprudence des conducteurs.

En 2015, au moins 62 personnes dont nombre d'enfants et de femmes avaient péri dans le sud du Pakistan, lorsque leur bus était entré en collision avec un camion citerne de pétrole, déclenchant un puissant incendie.

La tragédie intervient alors que nombre de Pakistanais sont sur les routes pour rejoindre leur famille à l'occasion des festivités d'Eid-el-Fitr, fête musulmane majeure marquant la fin du mois sacré du ramadan.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.