01/10/2019 11:12
Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a promis lundi 30 septembre une indemnisation totale aux agriculteurs dont la production est affectée par les retombées de suie de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol de Rouen.
Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, à Rennes le 10 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Vous devrez être indemnisés en totalité, d'abord par des avances", a déclaré le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, à des éleveurs laitiers, lors de la visite de leur exploitation à Bois-Guillaume, près de Rouen. Le ministre a promis des "avances de trésorerie rapides".

"Vous êtes des victimes. C'est pas les victimes qui doivent mettre la clé sous la porte", a-t-il lancé au couple d'éleveurs, Noémie et Frédéric Dutot. "Il faudra appliquer le principe du pollueur-payeur, il faudra que les entreprises responsables de cela payent", a-t-il ajouté.

L'éleveur, Frédéric Dutot, a dit jeter 2.500 litres de lait par jours depuis jeudi 26 septembre, ce qui représente une perte quotidienne de 1.000 euros. Il doit en outre puiser dans ses réserves de fourrage pour l'hiver car ses 95 vaches ne peuvent pas sortir.

"C'est la double peine", a-t-il dit.

La récolte des cultures et des denrées alimentaires d'origine animale est interdite dans une centaine de communes en raison des retombées de suie occasionnées par le nuage. Le lait, le miel et les œufs d'élevage en plein air pondus depuis jeudi sont visés "jusqu'à l'obtention de garanties sanitaires sur les productions", selon des arrêtés préfectoraux.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.