21/04/2018 01:35
Un centre d’entraînement en simulation, cadeau de la société Tecapro du ministère vietnamien de la Défense pour le Département technique du ministère lao de la Défense, a été inauguré le 20 avril à Vientiane.
>>Le président du Front d’édification nationale du Laos en visite à Hoà Binh
>>Échange entre étudiants Vietnam - Laos - Cambodge

Cérémonie de remise des équipements d'entraînement en simulation au Département technique du ministère lao de la Défense.
Photo: VNA/CVN

Le centre propose des programmes de simulation pour l'entraînement au combat, y compris pour le maniement des armes de type AK, B41, etc, dans le but de développer la réaction et les compétences des cadets avant leur accès aux champs de manœuvre, améliorant ainsi l'efficacité et la sécurité de la formation.

Le logiciel permet aux étudiants de choisir une section d’entraînement dans un environnement virtuel 3D et de décider eux-mêmes du niveau de formation approprié.

S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration du complexe, le général de brigade Kilakon Bounnaphon, chef du département technique du ministère laotien de la Défense, a salué le professionnalisme de Tecapro dans la recherche et l'application des technologies de pointe à la formation militaire.

Il a par ailleurs souligné l'importance de ce système pour les économies de budget alloué à la formation et la modernisation de l'Armée populaire du Laos.

Ce centre est un bon début pour la coopération entre Tecapro et le département technique du ministère laotien de la Défense, a-t-il déclaré.

Le général Kilakon Bounnaphon a rappelé que ces dernières années, le ministère vietnamien de la Défense avait aidé le Laos à renforcer ses forces, à développer les infrastructures militaires et à améliorer la qualité des ressources humaines, contribuant ainsi à l'entretien des forces armées lao.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Voyage en solo, un marché prometteur pour le tourisme Aujourd’hui, voyager seul est un choix très plébiscité par les jeunes. Cependant, afin de mieux répondre aux besoins de ces clients nomades, les voyagistes se doivent d’améliorer leurs services.